Télévision : le téléphone intelligent domine le deuxième écran au Canada

Télévision

Québec

Selon une étude réalisée par Seevibes, les téléphones et tablettes tactiles sont de plus en plus utilisés devant la télévision.

Le deuxième écran est un concept relativement nouveau qui décrit la tendance des téléspectateurs de prendre part à la conversation au sujet d’une émission ou interagir avec celle-ci lors de sa diffusion. Seevibes, une société montréalaise spécialisée dans l’analyse de ce type d’échange sur les réseaux sociaux, a publiée une infographie présentant la répartition par appareil de l’utilisation du deuxième écran au Canada dans la dernière année.

C’est surtout devant la téléréalité que les Canadiens utilisent majoritairement leur téléphone intelligent. On peut imaginer que ces téléspectateurs sont plus en clin à vouloir réagir au déroulement de l’intrigue, ou voter pour leur candidat favori. Selon les statistiques recueillies par Seevibes, qui a concentré son analyse sur les interactions provenant de Twitter, 74% des téléspectateurs d’émissions de téléréalité ont préféré réagir avec leur téléphone intelligent. L’utilisation de l’ordinateur ne représente que 20% des échanges, et la tablette se positionne en dernier à 6%.

Du côté des bulletins d’information, la part de l’ordinateur est plus significative; il représente 40% de l’ensemble des activités sur Twitter. Le téléphone intelligent domine tout de même avec 48% des interactions, et la tablette termine au troisième rang, avec 12%.

Finalement, en ce qui concerne les séries télévisées, le téléphone intelligent est toujours en tête avec 66% des échanges, contre 29% pour l’ordinateur et 5% pour la tablette.

Bien qu’un quart des Canadiens possède une tablette tactile, celle-ci ne semble toujours pas être un candidat privilégié aux yeux des téléspectateurs dans ce contexte.

  • Marc-André Beauchamp

    C’est
    assez vrai!

    L’interaction
    amène quand même un plus à une émission.

    Elle
    amène une attraction assez fantastique entre le téléspectateur et
    l’animateur/présentateur!

    Une
    méthode qu’il faut développer et développer à bon escient! :)