Tesla goûte à l’accueil réservé à Apple en Chine

Affaires

Le fabricant californien de véhicules électriques se bute à un opportuniste chinois qui a acheté les droits au nom Tesla en Chine.

Tesla Motors devra affronter Zhan Baosheng, l’entrepreneur propriétaire du nom Tesla sur le territoire chinois, selon ce que rapporte le quotidien China Times par le biais de son site anglophone Want China Times.

L’affaire n’est non pas sans rappeler l’histoire vécue par Apple il y a quelques années, alors que l’entreprise taïwanaise Proview avait réservé les droits au nom iPad en 2001 – soit bien avant l’existence de la populaire tablette tactile. Au final, Apple a du débourser 60 millions de dollars US afin d’acquérir les droits du nom à Proview.

Dans le cas de Tesla, le constructeur automobile pourrait tenter de contourner le problème en déclenchant d’éventuels débats juridiques visant à prouver que Baosheng n’a pas utilisé sa marque de commerce pendant trois années consécutives.

Le nom de l’entreprise américaine rend hommage à Nikola Tesla, un inventeur et ingénieur américain d’origine serbe ayant travaillé avec Thomas Edison à la fin de 19e siècle. Le brevet détenu par Baosheng lui accorde les droits exclusifs de l’utilisation du nom Tesla pour tous véhicules terrestres, aquatiques et aériens.