Desjardins offrira le paiement par NFC

Affaires

Liste de tags

L’institution financière sera la première au pays à permettre les transactions mobiles sans contact chez plusieurs fournisseurs de téléphonie cellulaire.

Desjardins devient la première institution financière canadienne à offrir à ses membres de régler leurs achats via la technologie de communication en champ proche (NFC) par le biais de téléphones provenant de différents fournisseurs : Bell, Rogers, Telus, MTS et SaskTel.

La plus grande lacune de ce mode de paiement demeure l’absence de la technologie auprès de l’un des plus importants fabricants : Apple.

Le nouveau service a été rendu possible grâce à deux principaux partenariats. D’abord, une entente conclue avec EnStream (société commune entre Bell, Rogers et Telus) permet à l’important mouvement coopératif québécois de déployer son service auprès des plus importants réseaux cellulaires canadiens. Un second partenariat avec Monitise se situe au niveau du développement de l’application mobile pour Desjardins.

«Nous sommes heureux de pouvoir offrir prochainement à nos membres et clients non seulement une solution de paiement mobile fiable et efficace, mais aussi une solution très accessible, puisqu’elle sera supportée par plusieurs fournisseurs de téléphonie mobile», a déclaré Patrice Dagenais, vice-président Monétique et Partenariats d’affaires des Services de cartes Desjardins.

La plupart des institutions financières ailleurs dans le monde limitent le montant des transactions par NFC. Desjardins fera de même, comme nous l’apprend André Chapleau, porte-parole du Mouvement Desjardins : «Pour certaines cartes de crédit, il suffira de passer son téléphone devant le terminal pour régler les achats de moins de 50$ sans sortir son portefeuille.»

La plus grande lacune de ce mode de paiement demeure l’absence de la technologie auprès de l’un des plus importants fabricants : Apple. La communication en champ proche n’a toujours pas été adoptée par la compagnie, et rien n’indique pour le moment que la prochaine itération de l’iPhone intégrera la NFC.

De plus, cette technologie n’est pas sans faille. Comme le démontrait l’émission La Facture en janvier 2012, il est possible de se procurer un appareil permettant à un fraudeur de subtiliser des données simplement en le passant à proximité d’un portefeuille électronique.

Le nouveau service devrait entrer en vigueur en 2014.

  • Maxime Tremblay

    L’avantage du NFC sur cellulaire versus les cartes de crédits, c’est qu’il est possible de l’activer ou l’éteindre selon le choix de l’utilisateur, alors que la puce dans la carte de crédit ne peut être éteinte. Accessoirement, la technologie est donc un peu plus sécure sur téléphone intelligent.

    • Roger Gaudreault

      À moins qu’une application malveillante ne l’active à notre place…
      Avec cette technologie on accélère la transaction de quelques secondes seulement, pour augmenter l’achat impulsif. Aucun avantage pour le consommateur, si ce n’est qu’avantage fictif! Tout ce qu’on risque c’est de se faire cloner ses information personnelles…

      Tant pis pour nous

      • Maxime Tremblay

        C’est pourquoi je disais bien que c’était un avantage « Accessoire » si vous relisez bien mon commentaire ;)

      • rufen

        Bien sur, tout les pirates sont capable d’installer un logiciel malveillant sur un telephone juste avant de scanner la puce NFC! :)

    • http://www.deanlubaki.com/ Dean Lubaki

      Je sais pas pour les autres banques, mais RBC – à la demande du client – désactive la fonction ET envoie une autre carte dépourvue du NFC au client.

  • Mike

    Ça marchait pourtant tres bien avec du comptant…

  • rufen

    Par contre, le plus important fabriquant de cellulaire n’est pas Apple, mais Samsung.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est justement pourquoi je n’ai jamais écrit qu’Apple était le plus important fabricant de cellulaires.

  • http://lesmeilleursgratuiciels.com/ Sylvain de Montréal

    Deux mots : Enfin et Quand

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Une réponse vague : En 2014.

  • Marc

    C’est juste valeur que le 27 mars 2013 Bell et RBC avait fait la transaction par NFC avec un blackberry dans un mcdonald… Le tout bien décrit sur le site d’interac dans la section flash interac mobile. Est offert à ces clients depuis le 9 mai 2013 selon un communiquer. En plus, que les téléphone blackberry sont utiliser à travers le monde pour remplacer les carte d’accès, pour payer l’accès au metro et autobus et comme porte monaie. Les blackberry ont été les premier téléphone mobile certifier au près de visa et mastercard pour être utiliser comme porte monaie électronique. On est vraiment en retard ici…

  • Robert

    Pour les iPhone, le iPhone aura la puce NFC. Pour ce qui attrait à pourquoi Desjardins n’a aucune entente avec Vidéotron dans aucun de ces services semblent bizarre