Facebook veut rivaliser PayPal sur les appareils mobiles

Mobilité

Liste de tags

L’important réseau social serait intéressé d’offrir un mode de paiement alternatif aux clients de diverses boutiques en ligne.

Une source anonyme a confié au magazine All Things Digital que Facebook serait sur le point de tester un nouveau mode de paiement afin de permettre aux membres de son réseau social de compléter leurs achats sur diverses applications mobiles

L’adhésion à cette nouvelle procédure sera automatique pour les utilisateurs qui ont déjà inscrit leur carte de crédit à leur profil Facebook. Pour régler leurs achats, tout ce que les membres n’auront qu’à faire, c’est de se connecter à leur compte Facebook par le biais d’un bouton au bas de leur panier d’achats – exactement comme pour PayPal.

D’abord présentée comme une rumeur, la nouvelle a été confirmée par Facebook aujourd’hui. La mise à l’essai du nouveau mode de paiement devrait se faire le mois prochain. La boutique de vêtements JackThreads sera la première a permettre à ses clients de tester la nouvelle fonction.

Qu’en est-il de la relation entre Facebook et PayPal? «Nous avons une excellente relation avec Facebook et nous espérons que cela se poursuive», a déclaré un porte-parole de PayPal. «Nos clients adorent utiliser PayPal sur Facebook. Nous investissons dans le paiement mobile depuis 2006. L’an dernier, 10% des transactions de nos clients – soit 14 milliards de dollars – ont été effectués par des appareils mobiles. Cependant, nous accueillons la concurrence et nous sommes impatients de voir ce que Facebook annoncera.»

De son côté, Facebook a déclaré : «Nous continuons à avoir une bonne relation avec PayPal, et cette fonction est simplement une façon de voir comment nous pouvons aider nos partenaires d’applications afin de fournir une expérience commerciale plus simple. Cette mise à l’essai n’implique pas de retirer le traitement des transactions des institutions financières déjà impliquées avec les applications visées.»

Tout porte à croire que la mise à l’essai sera exclusive aux résidants des États-Unis. À suivre…