2013 selon Twitter : le pape François, le twerk de Cyrus et la mort de Mandela

Rétrospective

Twitter nous offre une fois de plus sa rétrospective annuelle. Cependant, un grand absent semble oublié sur son site célébrant les activités de l’année 2013…

Alors qu’une nouvelle année et à nos portes, il est coutume de réfléchir à celle qui s’achève afin d’en faire un bilan. Twitter nous propose les tweets qui ont marqué l’actualité de 2013 en changeant légèrement sa formule, qui présente le tout désormais sous cinq catégories : 2013, Actualités, Divertissement, Sports et Vitrine.

Étrangement, on ne mentionne nulle part le nom d’Edward Snowden, ni même ses révélations concernant les programmes de surveillance de la NSA.

Tel que nous pouvions l’imaginer, la première section constitue une ligne du temps des 12 mois de l’année, chacun regroupant des événements marquants de 2013. On y retrouve de tout. Entres autres, les messages transmis lors de diverses élections, de la nomination du pape François, des attentats du marathon de Boston, du décès de Margaret Tatcher, de l’invalidité d’une partie la loi DOMA (qui limitait les droits conjugaux et la reconnaissance du statut martial qu’aux couples hétérosexuels), du discours de Malala Yousafzai à l’ONU (l’adolescente pakistanaise militant en faveur de l’éducation des filles ayant frôlée la mort), de la première du film Sharknado, des Video Music Awards de MTV, de l’arrêt des activités gouvernementales américaines, du typhon Yolanda qui frappe les Philippines, et de la mort de Nelson Mandela.

Toujours dans cette même section, Twitter regroupe les trois messages ayant été le plus souvent retweetés cette année : les tweets en or. Le plus important est celui où la comédienne Lea Michele annonce la mort de son partenaire et petit ami, Cory Monteith, avec qui elle partageait l’écran dans la populaire série télévisée Glee. Ce tweet a été partagé jusqu’à 408 266 fois selon Twitter (bien que le compteur du tweet en question n’affiche que 396 047 retransmissions).

Edward Snowden

Étrangement, on ne mentionne nulle part le nom d’Edward Snowden, ni même ses révélations concernant les programmes de surveillance de la NSA. Malgré l’impact que cette découverte a eu sur le comportement d’une majorité d’internautes et des entreprises du secteur technologique en 2013, le dénonciateur est toujours perçu comme un traitre aux yeux d’une portion de la population américaine.

D’ailleurs, le magazine américain Time a préféré nommer le pape François comme personne de l’année, peut-être afin d’éviter une certaine controverse. Contrairement à Twitter cependant, Snowden occupe une place importante sur le site dédié à cette nomination, alors qu’il se retrouve au second rang.

De son côté, le quotidien britannique The Guardian a décerné le titre à Edward Snowden, même si les révélations coulées par ce dernier touchaient à la fois le service de renseignement du Royaume-Uni. Rappelons que The Guardian a été un acteur important au centre de ces fameuses révélations.

  • r2d3

    Le pape! Ctrl-Alt-Delete