Facebook dévoile Paper

L'or et le papier

Liste de tags

Contrairement à ce que les rumeurs laissaient croire, Paper vise plutôt à remplacer l’application mère de Facebook qu’à jouer le rôle d’un agrégateur de nouvelles.

Facebook a dévoilé ce matin Paper, sa prochaine application mobile. Alors qu’elle a tenté de séduire les propriétaires de téléphones Android l’an dernier avec Home, elle semble avoir la même intention cette fois-ci avec les propriétaires d’iPhone.

Facebook veut inciter une masse critique d’utilisateurs à produire du contenu directement sur son réseau social plutôt que de partager un lien vers un site externe.

L’application est essentiellement une réinvention du fil d’actualité de son réseau social, que l’on pourrait décrire comme l’enfant illégitime de Facebook et Flipboard.

Dans la vidéo promotionnelle, on comprend que ses concepteurs se sont inspirés des différentes façons que l’on raconte une histoire : par le biais de cartes postales, de la une d’un quotidien, d’un collage, d’un album photos.

Avec Paper, Facebook veut inciter une masse critique d’utilisateurs à produire du contenu directement sur son réseau social plutôt que de partager un lien vers un site externe (un comportement adopté par la majorité de ses membres). À l’instar de certains services comme Svbtle, elle mise sur une interface minimaliste pour éviter à tout prix de distraire un utilisateur en mode création.

Cette interface favorise également la mise en valeur du contenu. Les boutons et autres éléments sont réduits à leur strict minimum afin de laisser toute la place aux statuts, photos et liens d’actualités. Car oui, bien que Facebook semble délibérément vouloir que ses utilisateurs produisent plus de contenus sur son réseau, l’entreprise sait que le partage de nouvelles demeure une fonction incontournable.

La navigation est exclusivement contrôlée par une gestuelle que l’utilisateur devra maîtriser. Celle-ci semble plutôt simple, et Facebook mentionne que des messages viendront assister les utilisateurs perdus afin de leur venir en aide.

Il est intéressant de relire notre article à ce sujet, publié il y a deux semaines : «Paper découlerait d’un projet mis en chantier il y a plusieurs années, alors que Facebook envisageait une refonte complète de son fil d’actualité».

Le lancement de Paper est prévu pour lundi le 3 février prochain. L’application gratuite, dépourvue de publicités, sera téléchargeable à partir de l’App Store.

  • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

    Dans un sujet précédant , on discutait du risque sur la disparition possible de Facebook … j’indiquais par mon commentaire que cela n’avait rien a voir avec la fin d’une mode, mais plutôt par la capacité d’une entreprise a se renouvelle .

    Facebook papé semble un pas dans la bonne direction , le partage de contenu mis au centre de l’attention de l’utilisateur me semble une bonne stratégie . Facebook par cette direction deviendra fort probablement un diffuseur d’information comme le HuffPost par exemple …..

    Bref la direction de Facebook semble avoir pris les moyens pour être en mesure de renouvellé leur produit .

  • Guillaume Gadbois Gervais

    C’est pas disponible seulement aux états-unis le 3 février prochain?

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Il serait peu probable que l’application ne soit offerte qu’aux États-Unis, surtout puisqu’elle ne distribue pas de contenu restreint géographiquement.