Facebook permet maintenant la recherche par contenu

La game vient de changer

Jusqu’ici réputé pour ne pas permettre la recherche de contenu, mais seulement des membres, des pages et des groupes de son réseau, Facebook se dote enfin d’un moteur de recherche digne de ce nom.

La fonction semble être apparue aujourd’hui auprès de la plupart des utilisateurs, tant sur le site que l’application mobile. Soulignons que pour que le nouveau moteur de recherche soit accessible, vous devez configurer la langue de votre compte pour English (US).

Par exemple, si vous vous rappelez avoir chialé sur le film Harry Potter and the Deathly Hallows : Part II il y a belle lurette, vous n’avez qu’à taper «Harry Potter» dans la barre de recherche et choisir la requête appropriée dans la liste des suggestions.

recherchefacebook

Facebook semble privilégier vos propres publications, suivies des publications de vos amis, des pages auxquelles vous êtes abonnés, des groupes dont vous faites partie et des amis de vos amis. Évidemment, le mystérieux algorithme entre en jeu, faisant en sorte que les résultats ne sont pas simplement affichés en ordre chronologique, mais selon leur pertinence, leur popularité et leur proximité avec votre réseau de contacts.

Répercussions potentielles sur votre vie privée

Il va de soi que l’implantation de la recherche par contenu ouvre une boîte de Pandore pouvant mener à la perte d’une certaine confidentialité. Si autrefois, la seule façon de croiser l’une de vos publications susceptibles d’attirer les critiques de vos pairs n’était que pendant un court laps de temps sur leur fil d’actualité (ou lorsque ceux-ci scrutaient vos statuts un par un), «la game vient de changer» comme dirait un personnage de Réjean Tremblay dans Les Jeunes Loups.

Si vous ne maîtrisez pas totalement les paramètres de confidentialité, Facebook a publié une vidéo qui vulgarise le tout sur la page présentant son nouveau moteur de recherche.

Il sera intéressant de voir l’impact que la recherche par contenu aura sur le comportement des membres du réseau social, bien qu’il est question ici d’une fonction si simple et omniprésente sur la majorité des services web.

Rappelons que la fin de semaine dernière, Facebook a mis un terme à la relation qu’il entretenait avec Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Simple hasard?