L’HoloLens de Microsoft, un pas dans la bonne direction

Point de vue

Exclusif

Le futur est à nos portes! Avec le dévoilement des lunettes HoloLens, Microsoft, en plus de surprendre les analystes, pourrait bien permettre de réaliser un vieux rêve, soit celui d’entrer facilement dans un univers virtuel pour y explorer pratiquement ce que l’on veut.

Le concept n’est pourtant pas nouveau. Déjà, dans les années 1960, une première paire de lunettes permettant d’entrer dans un monde de réalité virtuelle, tel que rapporté par Le Figaro. Mais, malgré les nombreuses supposées avancées en la matière réalisées depuis, aucun appareil n’a jamais réussi à percer le marché et à s’imposer comme outil technologique indispensable auprès des consommateurs.

Microsoft dispose d’un bassin de consommateurs potentiels bien plus imposant que tous ses rivaux mis ensemble. Après tout, combien de consoles Xbox One y a-t-il sur le marché combinées au nombre de PC équipés d’une version récente du système d’exploitation Windows?

Certes, il y a bien l’Occulus Rift, ce casque permettant de se plonger dans un monde virtuel; voire même «l’Occulus Rift des pauvres», un petit accessoire en carton développé par Google; ou encore une poignée d’autres projets actuellement en développement, mais aucune de ces offres pouvant être qualifiées de sérieuses n’est disponible pour l’instant en magasin.

L’entrée de Microsoft risque fort de changer la donne. Oui, Occulus VR est maintenant propriété de Facebook, un gros joueur de l’industrie technologique, et Sony, autre grand nom du domaine, développe aussi son propre produit sous le nom de code de Project Morpheus. N’empêche, l’entreprise de Redmond dispose d’un bassin de consommateurs potentiels bien plus imposant que tous ses rivaux mis ensemble. Après tout, combien de consoles Xbox One y a-t-il sur le marché combinées au nombre de PC équipés d’une version récente du système d’exploitation Windows?

Ce n’est pas pour rien que Microsoft a dévoilé son projet de lunettes dites holographiques lors d’une conférence annonçant de nouvelles caractéristiques de Windows 10 : l’heure est à la synergie et à l’interopérabilité, et la compagnie ne ratera pas l’occasion de fidéliser davantage sa clientèle.

Comment l’HoloLens se distingue par rapport à ses rivaux

Et de ce fameux produit, qu’en est-il? Il ne s’agit pas d’un appareil de réalité virtuelle, pour commencer, à la différence de l’Occulus Rift et du projet de Sony, par exemple. Microsoft a plutôt opté pour la réalité augmentée, une méthode permettant de superposer des images artificielles à un environnement existant.

Dans l’une des vidéos de démonstration dévoilées en grande pompe, un utilisateur emploie lesdites lunettes pour voyager dans le monde de Minecraft, une récente acquisition de Microsoft et un titre particulièrement populaire auprès des adeptes de jeux vidéo. À partir du salon de l’utilisateur, il serait ainsi possible d’afficher châteaux, montagnes, arbres et chutes d’eau en fonction de la disposition de la pièce et des meubles. Il faudra certainement voir de quoi il en retournera une fois que le produit sera sur le marché, et si les utilisateurs pourront créer leur propre contenu, mais le concept a certes beaucoup de potentiel.

Microsoft ne plaira peut-être pas aux joueurs les plus assidus, mais pourrait, dans le pire des cas, poser une première pierre de l’édifice des mondes virtuels «portables».

En choisissant l’option moins complexe, ou peut-être moins ambitieuse de la réalité augmentée, Microsoft ne plaira peut-être pas aux joueurs les plus assidus, mais pourrait, dans le pire des cas, poser une première pierre de l’édifice des mondes virtuels «portables».

Après tout, la réalité virtuelle et la réalité augmentée partent de loin. On se souviendra, par exemple, des appareillages encombrants des années 1990, alors que les casques énormes qui couvraient tout le visage étaient présentés comme l’avenir du jeu vidéo. Avec un coût restreignant leur acquisition aux salles d’arcade ou aux riches, ces casques de réalité virtuelle avaient été freinés par la technologie de l’époque.

Aujourd’hui encore, ce genre de développement est observé avec méfiance par plusieurs. Si l’Occulus Rift s’annonce être un ajout fantastique pour certains jeux – Star Citizen et Elite : Dangerous, par exemple –, même les logiciels de démonstration inclus avec l’appareil semblent être trop «réels» pour certains utilisateurs

Bien entendu, le produit de Microsoft n’est pas parfait. Mais en mettant cette technologie entre les mains du plus grand nombre, cela facilitera son adoption, et permettra à d’autres entreprises plus en marge de mieux trouver leur public et d’attirer à leur tour l’attention. Déjà, d’ailleurs, certains studios de cinéma proposent des films tournés avec une batterie de caméras permettant d’observer une scène selon plusieurs angles. De là à imaginer une collaboration plus avancée entre le septième art et les jeux vidéo, pour mener à la création de titres où le joueur disposerait d’une certaine liberté d’action, tout en observant une histoire scénarisée par les grands d’Hollywood, en se sentant véritablement à l’intérieur du film, il n’y a qu’un pas, que les amateurs s’empresseront de franchir. Et si ce n’est pas une grande entreprise qui s’y attaque, des bidouilleurs auront tôt fait de proposer une modification pour ce faire.

En attendant, il faut espérer que Microsoft offre, avec ses HoloLens, l’ajout idéal pour combler son public : le retour en force de Clippy, l’assistant de la suite Office aimé de tous. «Il semblerait que vous tentiez d’entrer dans un univers virtuel. Désirez-vous de l’aide?»

  • r2d3

    Ça ne marchera pas. Hololens ne gère le noir. La visière assombrie la lumière et superpose la projection. Les journalistes qui l’ont essayé, évoquent ce problème d’images fades, translucides. 2 heures d’autonomie, champ de vision étroit, MS n’a jamais réussi à développer un produit parfait dès la mise en marché.

    Zune, Surface RT, Surface, Tablet PC, Kin Phone, MS WebTV, TV photo viewer, Money, Encarta, Passport, wallet, .net passport, microsoft passport network, live id, MSN, MS search, MSN search, MSN, Live search, Bing, Expresions, mappoint, windows mobile, windows phone, windows 95, windows ME, Vista, Windows 8, Silverlight…

    • Thib

      Ça reste le plus prometteur, car le seul prometteur de ce secteur. Utiliser la réflexion pour que l’image virtuelle soit plus loin de l’œil est le seul remèdes sérieux aux mots de tête. C’est à cause de ça que l’image est un peu transparente, et tant mieux! Vous avez déjà vécu se phénomène en posant un papier devant votre par brise de voiture. Les autres technologies existent toute déjà, il « suffit » de les réutiliser. (QR code 3D, Kinect, Occulus Rift, Photosphère…).

    • Alexandre Rodrigue

      C’est sûr que Apple fait les trucs A-One dès le départ. L’app Map. Aucun problèmes de batteries avec les nouvelles version d’iOS. Même chose pour les antennes du iPhone 4 ou 4S qui fonctionnaient à merveille sans ajout de boitier et que Jobs disait que c’était parce que l’on tenait mal l’appareil. Bref, que de la perfection dès le début. Et j’en oublie, sont tellement parfait Apple.

      • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

        On repassera pour l’objectivité… ;) #QuandRabaisserMicrosoftSignifieQuOnEstProApple #PasNécessairement

        • Alexandre Rodrigue

          Je dois que le sarcasme n’est pas un de mes points forts. Par contre, je ne dis que quand on rabaisse l’un est pro-l’autre. Je ne faisais que donner quelques exemples qui démontraient que les produits sont rarement parfaits dès leur mise en marché. Son énumération laissait sous-entendre autre chose;p

          • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Je suis d’accord que de rejeter du revers de la main le truc, simplement parce que Microsoft connaît traditionnellement (on peut pas vraiment le nier, et c’est également vrai pour d’autres entreprises) des ratés dans les premières versions de ses produits.

  • Michael

    Ce produit n’est pas à comparer avec l’occulus tout comme les surfaces ne sont pas des ipads. Il ne s’agit pas de s’immerger dans un autre monde mais d’interagir avec le monde autour. Pour les professionnels le potentiel est énorme.Tester, propotyper, voir sur site et en volume ce que donnerait un projet, partager sa vision de la maniérè la plus parfaite qui soit .