Facebook travaillerait sur une application à la Twitter

Fuites

Conçue pour alimenter ses utilisateurs d’actualités en temps réel, la description de la prochaine application de Facebook ressemble drôlement à Twitter.

Alors que la rivalité entre Facebook et Twitter semblait s’être calmée récemment, Business Insider rapporte que les hostilités pourraient reprendre bientôt.

L’outil permettrait à des médias d’informer instantanément leurs abonnés d’une nouvelle de dernière heure.

En effet, d’après les informations obtenues par la journaliste Alyson Shontell, une nouvelle application mobile qui s’apparente à l’offre de la populaire plateforme de microblogage serait actuellement en mise à l’essai chez Facebook.

L’outil en question, qui semble faire partie de l’initiative Facebook for Business, permettrait à des médias d’informer instantanément leurs abonnés d’une nouvelle de dernière heure. Voici comment pourrait fonctionner l’application, qui est toujours en version alpha :

  • La nouvelle application mobile devra être téléchargée par les intéressés.
  • Une fois installée, l’utilisateur doit choisir à quel média il souhaite s’abonner parmi les partenaires proposés. On raconte que seule une poignée de médias ont été choisis par Facebook pour le lancement.
  • Lorsqu’une nouvelle de dernière heure survient, les partenaires doivent créer une alerte qui sera diffusée à leurs abonnés aussi rapidement qu’un tweet.
  • Les notifications doivent inclure un maximum de 100 caractères, excluant le lien menant à l’article détaillé. À noter qu’il est impossible pour les partenaires de proposer un lien menant à un autre site que le leur.
  • Une fois l’alerte transmise, les abonnés reçoivent le message et peuvent cliquer sur le lien pour se rendre directement sur le site de la publication.

Selon cette description, il semble que cette forme d’abonnement sera distincte de celle des pages actuellement en vigueur sur Facebook.

Un aperçu de l'outil de publication d'alertes de dernière heure (Image : Business Insider).

Un aperçu de l’outil de publication d’alertes de dernière heure (Image : Business Insider).

Si Facebook choisit d’aller de l’avant avec cette application, elle viendra s’ajouter au portefeuille croissant d’applications offertes par le réseau social. Outre l’application éponyme, rappelons que Facebook propose également Messenger, Instagram et WhatsApp, mais aussi Hyperlapse, Slingshot et Groups.

  • MClement

    Ça doit paniquer chez Twitter