Facebook s’inquiète de la montée des bloqueurs de pub

AdBlock et cie

Ce n’est plus un secret pour personne : les bloqueurs de pub font mal à l’industrie du Web. Aux petites entreprises comme aux grandes, même grandes comme Facebook.

Certes, nous vous entendons déjà crier que Facebook encaisse déjà bien assez d’argent depuis des années, et que l’idée de voir Mark Zuckerberg verser une larme est sans doute la dernière sur la liste des choses qui peuvent vous émouvoir.

«Si ces technologies continuent de proliférer, en particulier auprès des plateformes mobiles, nos futurs résultats financiers en souffriront.»

N’empêche, l’incontournable réseau social s’inquiète de la démocratisation des bloqueurs de pub, particulièrement au niveau des appareils mobiles. C’est d’ailleurs ce qu’a laissé entendre Facebook dans sa plus récente déclaration transmise à l’autorité américaine des marchés financiers :

«Des technologies ont été mises au point, et continueront probablement d’être développées, afin de restreindre l’affichage de nos publicités, particulièrement celles affichées sur PC. La quasi-totalité de nos revenus provient de la publicité, ce qui inclut les recettes résultant de l’affichage de bandeaux publicitaires sur PC.»

«Par conséquent, ces technologies ont eu un effet négatif sur nos résultats financiers et, si ces technologies continuent de proliférer, en particulier auprès des plateformes mobiles, nos futurs résultats financiers en souffriront.»

Il va de soi que la montée de l’utilisation des bloqueurs de pub en informatique a inévitablement affecté la rentabilité de l’entreprise. Toutefois, selon de récentes statistiques compilées par Facebook, 80% de ses revenus proviennent de la vente de publicités destinées au marché des appareils mobiles, justifiant d’autant plus les inquiétudes de l’entreprise concernant une potentielle prolifération de ce genre d’outils sur téléphones et tablettes tactiles.

À l’heure où certains sites vont jusqu’à refuser d’afficher leur contenu aux visiteurs exploitant des bloqueurs de pub, doit-on croire que Facebook puisse envisager une telle option, advenant le cas où la situation perdure?

  • andrew

    Facebook et l’industrie du web gagne aussi son argent en vendant les données des utilisateurs, peut-être qu’un monde avec moins de pub serait bien aussi, il y a d’autre manières de gagner de l’argent, la seule différence est qu’ils en gagnerait un peu moins, mais c’est déjà suffisant selon moi.
    En plus la réalité est que les diffuseurs de pubs payent diffuser leurs annonces dans des pages déjà submerger d’autre publicités, au final personne ne lit les pubs, tout le monde paye, et Mark pleure parce que son petit manège risque de s’écrouler. Aux utilisateurs du web de choisir ce qu’ils veulent voir, internet est encore plus ou moins une place libre, qu’il le reste.

    A.

  • Gumby

    Contrairement à Branchez-Vous! pour lequel j’ai désactivé mon bloqueur de pubs, si Facebook décide de bloquer les utilisateur ayant un bloqueur de pub, tant pis pour Facebook. Ça va être «Goodbye Charlie». ..puisqu’en plus je ne peux filtrer tel et tel site avec le bloqueur que j’ai sur mon smartphone.. et pas question pour moi de le désinstaller. (PS: Je ne vais pas sur BV via mon smartphone de toutes façons, mais Facebook oui.).

  • 010010010

    Personnellement il est très rare que je remarque une pub sur un site a moins qu’elle soit vraiment intrusive. dans ce cas je flush le site tous simplement et n’y retourne plus.
    Je crois plutôt que c’est un immence pubgate et que les publiciste comme facebook ou google exagere l’efficacité des publicités sur le web.
    Seul les sites techno comme le votre ou tout autres sites geek peuvent avoir un impact majeur sur la vente de produit puisque vous en parlé intelligemment et avec critique.
    Je n’ai même pas remarqué vos pub en lisant cette chronique non plus.

  • Denis

    Personnellement j’utilise un bloqueur de pub seulement pour les sites qui nous submerge avec celle-ci, je bloque très peu de site car je comprend que c’est une manière pour eux de se subventionner et continuer à nous donnez gratuitement de l’information pertinentes comme Branchez-vous.

  • Alexandre Rodrigue

    Je me suis toujours demandé ce qui se passerait si on enlevait une partie du revenu des gens qui utilisent des bloqueurs de pub. Peut etre que ca ne change peu de chose pour facebook ou google, mais si on pense a tous les sites qui vivent principalement de ça. C’est comme l’histoire des redevances des sites de streaming, ce sont les gros qui parlent pour défendre les petits.

    Bref, internet était donc mieux dans le temps….not