Nintendo pourrait cesser la production de Wii U cette année

La fin d'un chapitre?

Liste de tags

Avec des ventes ayant surpassé à peine la moitié de celles de la GameCube, la Wii U serait sur le poids de tirer sa révérence selon des analystes de l’industrie.

Selon le quotidien nippon Nikkei, Nintendo aurait l’intention d’arrêter la production de Wii U d’ici la fin de 2016. Malgré que le système ait intégré le marché un an avant l’arrivée de la PlayStation 4 de Sony et de la Xbox One de Microsoft, la plus récente console de salon de Nintendo traîne toujours loin derrière la concurrence.

Alors que la Wii U peine à être adoptée par une masse critique d’utilisateurs, Nintendo souhaiterait miser ses efforts sur sa prochaine console, la NX.

On estime qu’il y aurait un total de 12,8 millions de Wii U en circulation à l’heure actuelle contre 20,4 millions de Xbox One et 38,8 millions de PlayStation 4.

Bien qu’il soit commun de lire de tels commentaires de la part d’analystes, lorsque l’on compare la situation de Nintendo à celle de Sega en 2001 au moment du retrait de la Dreamcast, cette hypothèse paraît soudainement moins absurde. En 18 mois, Sega est parvenu à vendre 9,13 millions de consoles dans un marché composé de significativement moins de consommateurs potentiels.

Les performances de ventes de la Wii U sont d’ailleurs diamétralement opposées à celles de la Wii, la précédente console de Nintendo, qui s’est frayé un chemin dans plus de 100 millions de foyers de 2006 à 2013.

Toujours selon Nikkei, parallèlement à cette décision, Nintendo envisagerait de lever le voila sur sa console de prochaine génération, la NX, avant la fin de l’année. Alors que le projet a été confirmé par Satoru Iwata en mars 2015, l’ex-PDG de Nintendo a insisté pour décrire cette console comme «un tout nouveau concept», laissant ainsi croire à quelque chose de fondamentalement différent de ce que l’on retrouve actuellement sur le marché.

À noter qu’il n’est toutefois pas question d’un lancement en 2016.

Soulignons que Nintendo a lancé cette semaine son propre réseau social mobile, Miitomo, par le biais d’une application gratuite pour Android et iOS. Après 3 jours depuis son lancement, l’application a déjà atteint plus d’un million de téléchargements au Japon, provoquant une hausse de 8,2% du cours de Nintendo à la bourse de Tokyo.