Sony prépare des jeux PlayStation pour Android et iOS

Changement de cap

Liste de tags

Sony Computer Entertainment vient d’annoncer la fondation de ForwardWorks, une entreprise qui produira des jeux optimisés pour appareils mobiles.

Dans son communiqué, Sony explique que la nouvelle entreprise aura pour mandat de produire non seulement des services, mais également des jeux optimisés pour les appareils mobiles.

Il y a fort à parier que les produits qu’elle lancera sous Android et iOS pourraient être adaptés pour le marché occidental selon leur succès.

«ForwardWorks va tirer profit des propriétés intellectuelles de nombreux titres et personnages de la marque PlayStation, ainsi que les connaissances et le savoir-faire de l’expertise de développement de jeu qui ont été acquis au fil des années par la division PlayStation afin d’offrir des applications de jeux optimisés pour les appareils mobiles, y compris les smartphones (appareils intelligents propulsés par Android et iOS), à ses clients du Japon et de l’Asie», mentionne Sony. «L’entreprise aura pour but d’offrir aux utilisateurs la possibilité de profiter occasionnellement de jeux à part entière dans le nouveau marché des appareils mobiles.»

Sans préciser comment les propriétés intellectuelles de PlayStation seront exploitées par ForwardWorks, on insiste pour parler de jeux à part entière (full-fledge game titles) dans ce qui semble être un contexte où l’utilisateur pourra facilement interrompre son expérience (casually enjoy).

Bien que l’initiative concentrera ses efforts sur le marché asiatique, il y a fort à parier que les produits qu’elle lancera sous Android et iOS pourraient être adaptés pour le marché occidental selon leur succès. Atsushi Morita, qui dirige Sony Computer Entertainment au Japon et en Asie, sera le président de cette nouvelle entreprise, tandis que le patron de Sony Interactive Entertainment, Andrew House, siègera sur le conseil d’administration.

ForwardWorks sera officiellement fondée le 1er avril prochain, au même moment où Sony Computer Entertainment sera restructurée pour former Sony Interactive Entertainment.

Bien entendu, difficile de ne pas voir avec cette annonce une certaine influence exercée par Nintendo, qui a récemment lancé sa première application mobile, Miitomo. Sony va toutefois plus loin en planifiant lancer des jeux sur Android et iOS, alors que Nintendo souhaite uniquement mettre à profit ses propriétés intellectuelles dans des applications non ludiques afin d’inciter les utilisateurs à se procurer des jeux Wii U et 3DS.

Enfin, la nouvelle marque également un changement de ton lié à la stratégie mobile de PlayStation, qui permettait à certains téléphones Xperia et autres appareils de jouer à des classiques de la première PlayStation. Sony, qui a mis fin à cette initiative l’an dernier, semble privilégier avec ForwardWorks une approche dédiée à Android et iOS en mettant l’accent sur de nouveaux titres plutôt que de simplement adapter des jeux parus autrefois.