La Nintendo Switch sera moins puissante que la concurrence

Le Tegra X1 de NVIDIA

Selon de multiples sources, la prochaine console de Nintendo n’exploitera pas le système sur puce Tegra X2, contrairement à ce que laissaient croire les premières rumeurs.

Alors que plusieurs avaient spéculé que le lancement fixé de la Nintendo Switch pour mars 2017 allait permettre à la console d’accueillir le Tegra X2 de NVIDIA, plus moderne, mais surtout plus performant, l’intégration de cette technologie n’est malheureusement pas dans les plans des deux partenaires.

C’est en effet ce qu’admet aujourd’hui Eurogamer, selon des sources familières avec le dossier qui corroborent ce qui a préalablement été avancé par Digital Foundry, et plus récemment par VentureBeat.

Ce qui est plutôt certain

La Nintendo Switch serait ainsi équipée du système sur puce Tegra X1 «personnalisé» pour les besoins de la console. On ignore si cette personnalisation signifie que sa finesse de gravure sera de 16 nm (plus écoénergétique) ou de 20 nm, comme le système sur puce que l’on retrouve notamment dans la SHIELD Android TV de NVIDIA.

La vitesse du processeur graphique de la Nintendo Switch sera différente selon que la console est insérée ou non dans le Switch Dock.

Par conséquent, la Nintendo Switch n’atteindra pas la même puissance que la PlayStation 4 ou Xbox One. Mais un aspect non négligeable a toutefois été révélé : de multiples sources rapportent que la vitesse de son processeur graphique sera différente selon que la console est insérée ou non dans le Switch Dock, soit le boîtier branché au téléviseur.

Lorsque la Nintendo Switch sera ancrée à celui-ci, son GPU sera cadencé à 768 MHz. En mode portable, cette vitesse sera réduite à 307,2 MHz. Les développeurs auraient le choix d’exploiter ou non cette puissance additionnelle, une avenue qui viendrait par conséquent complexifier la production d’une manière équivalente au projet de produire une version PS4 et PS4 Pro d’un même jeu.

En dépit de la puissance inférieure de la Nintendo Switch par rapport à la concurrence, le gain en performance en comparaison avec la Wii U sera appréciable, même en mode portable. On raconte également que les ingénieurs de NVIDIA auraient produit une sous-couche logicielle permettant aux développeurs de mieux tirer profit de la puissance de l’architecture Tegra que ce qu’il est possible d’atteindre avec la SHIELD.

Alors que son processeur graphique bénéficiera d’une certaine flexibilité, tout comme la mémoire vive qui passera de 1 600 MHz à 1 331 MHz en mode portable, les autres caractéristiques techniques de la console demeurent statiques. On estime que le système sur puce sera composé de quatre cœurs ARM A57 cadencés à 1 020 MHz (maximum théorique de 2 GHz).

Ce qui l’est moins

En ce qui concerne l’écran de l’appareil, il est toujours question d’une taille de 6,2 pouces, d’une définition de 720p, et d’une reconnaissance tactile. Pour ce qui est de la sortie vidéo du Switch Dock, Eurogamer affirme que la console ancrée pourra générer des images 4K à 30 i/s. Il est intéressant de noter que bien que le Tegra X1 est compatible avec le pilote HDMI 2.0, tout indique que la Nintendo Switch offrira une sortie HDMI 1.4 – ce qui explique le taux de rafraîchissement inférieur de sa diffusion 4K.

Récemment, la découverte d’un brevet déposé par Nintendo décrivant le concept d’un casque de réalité virtuelle dans lequel pourrait se glisser la Nintendo Switch – partageant le même principe du Daydream de Google ou du Gear VR de Samsung – a alimenté la rumeur voulant que Nintendo intègre ce marché émergent.

Si telle est réellement l’intention de l’entreprise, il faudrait alors que la définition de l’écran de sa prochaine console soit au moins de 1080p pour être suffisamment attrayante pour les consommateurs. Bien que Shigeru Miyamoto a reconnu le potentiel de cette technologie lors d’une récente entrevue avec The Verge, il est demeuré sceptique quant à sa capacité d’atteindre un large bassin d’utilisateurs.

En continuité avec la position de l’entreprise

Bien entendu, inutile de préciser que toutes ces informations n’ont pas été confirmées par Nintendo. Cela dit, le président et directeur des opérateurs de Nintendo of America, Reggie Fils-Aimé, a réitéré à plusieurs reprises que Nintendo n’était pas dans la course à concevoir la plus puissante des consoles, et les plus récentes informations à l’égard de la Nintendo Switch sont fidèles à la position de l’entreprise.

«Vous savez, pour nous, ce n’est pas une question de caractéristiques techniques, ce n’est pas une question de téraFLOPS, ce n’est pas une question de la puissance d’un système en particulier. Pour nous, ce qui prime, c’est le contenu», a-t-il déclaré lors d’une entrevue avec Bloomberg dans le cadre du plus récent E3.

«Nintendo est une entreprise axée sur le contenu, nous produisons du divertissement qui fait sourire, alors nous misons nos énergies sur amener le meilleur divertissement possible, tant sur la Wii U que sur la [Nintendo Switch] dans le futur. Peu importe ce que Microsoft et Sony font de leur côté lorsqu’ils parlent de leurs futurs consoles, c’est à eux de se battre sur ce terrain.»

Rappelons que Nintendo tiendra une conférence de presse dédiée à la Nintendo Switch le 12 janvier prochain.

  • sylvain tremblay

    c’était a prévoir

  • Kevin Tapp Minville

    Selon de multiple sources, anonymes et sans crédibilité…

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Plus on approche du lancement d’un produit, et plus ce qui est rapporté par des informateurs à travers divers médias de manière indépendante a tendance à devenir crédible. Par exemple, on a connu les caractéristiques techniques authentiques de la PlayStation 4 Pro plusieurs mois avant son dévoilement. Il n’y a aucune raison pour que celles de la Nintendo Switch avancées ici ne soient pas crédibles.

      • Kevin Tapp Minville

        Ouais mais mon point est quand même que les sources qui ont du négatif à dire sont tous anonymes, et que les personnes qui ont un nom et s’affiche en parlant de la Switch n’ont que des éloges à faire à la console!
        Todd Howard(Skyrim), From Software(Dark Souls 3), Ubisoft(Qui ont même supporté la Wii U malgré tout!), Takashi Mochizuki(WallStreet Journal Japan), Michael Pachter(Qui lui aussi cite des sources anonymes je comprend, mais il parle de développeurs!)
        Les seuls mauvaises « Nouvelles » viennent de sources anonymes, et sans crédibilité…

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          C’est tout à fait normal. Les développeurs qui travaillent actuellement à produire des jeux pour la Switch ont signé des NDA et ne peuvent partager publiquement les caractéristiques techniques de la console avant une date prédéterminée au risque de s’exposer à des représailles de la part de Nintendo. Ce genre de fuites sera toujours livré de façon anonyme.

          Ici, les sources anonymes (des sources vraisemblablement différentes les unes des autres) sont qualifiées suffisamment crédibles par trois médias : Eurogamer, Digital Foundry et VentureBeat. Ça signifie que ces personnes ont déjà révélé des informations authentiques par le passé. Qui plus est, ce qu’il raconte est TOUT À FAIT dans la tradition de Nintendo, qui a toujours préféré démarquer sa console autrement que par sa puissance.

          Est-ce que ça signifie que la Switch est voué à l’échec? Du tout. Ce qui compte, c’est le contenu, et si le pari que fait Nintendo de permettre aux jeux de salon de passer vers la route en un tournemain attire une masse critique de consommateurs, sa puissance plus modeste n’empêchera pas les développeurs d’être au rendez-vous.

  • Pierre-Paul Charlebois

    C’est tellement décevant de voir une compagnie comme Nintendo, qui disons le, a pratiquement démocratisé le jeu vidéo à grande échelle avec leurs premières consoles, être maintenant relégué au 4ième rang niveau hardware…
    Tant qu’à être conscient de ce constat et de ne pas vouloir concurrencer Sony et Microsoft, la question que je me pose depuis la Wii reste la même: Pourquoi Nintendo ne cesse-t-elle pas de fabriquer des consoles et n’opte pas plutôt pour la solution qui serait une poule aux oeuf d’or, c’est-à-dire d’ouvrir leurs licences fétiches à tout le monde et toucher une redevance, comme Disney fait avec les produits dérivés.
    je vous laisse imaginer demain matin l’engouement d’une sortie d’un prochain jeu Super Mario, mais sur PS4, en 1080P natif, avec graphique à la Witcher 3… j’ai grandi avec Mario, Zelda, Metroid, Megaman, j’aime ces univers, ces personnages mythiques, mais j’en suis à 43 ans, toujours aussi gamer, j’ai grandi avec l’évolution des jeux… alors quand je vois les graphiques proposés par la Wii, la WiiU et là leur nouvelle bébelle Switch… je comprends juste pas.
    Je comprends oui que Nintendo se positionne comme une console familiale à tendance jeune joueur, mais justement mes enfants sont jeunes et joue sur PS4, avec des graphiques dignes de ce nom.

    Un Zelda avec le moteur de Witcher 3 ?? Vous imaginez ? À peine annoncé, les pré-commandes ferait saliver les actionnaires.

    Bref, bonne chance Nintendo. Je sais que des gens vont acheter cette Switch, mais combien achèterais votre jeu sur les autres plateformes ??

    My two cents…

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Au quatrième rang? Ai-je manqué un nouveau joueur dans le secteur des consoles de salon? Nintendo demeure premier dans le secteur des consoles portables, et si elle ouvre davantage ses horizons au marché des appareils mobiles, la Switch a quand même du potentiel. Il faut comprendre également que si la console est moins puissante que la concurrence, son prix le reflétera également.

      • sylvain tremblay

        Switch potentiel.oui .mais pas a $400 sa serait un échec

  • PinkyPie

    On va voir, mais la console est mobile, ce ne serait pas necessairement surprenant qu’elle soit plus lente qu’une PS4 ou une Xbox One. En fait le contraire serait surprenant.

  • bob labinne

    Si cette console coûte plus de 150$ (canadien)… Oubliez-ça! Ce produit ne sera pas supporté par les développeurs et consommateurs. Même si elle est portable, cet avantage est lourdement handicapé. L’ordinateur que j’ai trouvé dans les poubelles, ajouté d’une carte Zotac Geforce 760 GT, est plus puissant que la switch. Pour la portabilité… les tablettes avec le dernier Qualcomm SoC qui sortirons l’année prochaine… C’est nul!

    • PinkyPie

      Une Geforce GTX 750 Ti coute environ 140$ (canadien) sur Best Buy and NCIX.

      Quelles tablettes Qualcomm vont sortir l’année prochaine et à quelle prix? Je ne crois pas qu’ils ont sorti une tablette de qualité cette année. La meilleure tablette Android est encore la/le Pixel C avec un processeur Tegra; elle est sortie en 2015 et coute toujours 500$ (US)

    • Romuald Nafyos

      Encore un qui voit l avenir et raconte n importe quoi. On ne juge pas une console sur sa puissance…