Facebook imite Snapchat pour la énième fois avec Messenger Day

Oh Snap!

Les utilisateurs de Messenger peuvent désormais compiler un ensemble de photos et vidéos résumant leur journée et partager leur collage éphémère qui disparaît après 24 heures.

Après une mise à l’essai en décembre dernier qui manifestement s’est bien déroulée pour l’application de messagerie privée de Facebook, voilà que sa plus récente mise à jour sur Android et iOS introduit une nouvelle fonction à l’ensemble de ses utilisateurs : Messenger Day.

Son principe est le même que les publications Stories sur Snapchat : l’utilisateur est invité à prendre des photos et vidéos tout au long de sa journée, et à les ajouter au résumé de sa journée via la nouvelle fonction qui transmettra le collage qui pourra être accédé par ses contacts Messenger de manière progressive (selon l’ajout de nouveaux contenus).

fbmessengerday01

fbmessengerday02

Tout comme sur Snapchat, il est possible de restreindre l’accès qu’à certains de vos contacts. En fait, le seul aspect où Messenger se démarque légèrement de Snpachat est par son paramètre de confidentialité, qui permet de choisir les personnes parmi vos contacts qui ne doivent pas recevoir le contenu en question. Des outils permettant d’ajouter des autocollants, du texte, des filtres et des dessins sont bien entendu également présents. Enfin, ce collage n’est accessible que pour une période de 24 heures.

Messenger Day devrait être accessible à l’ensemble des utilisateurs au courant de la journée.

À noter qu’au moment d’écrire ces lignes, la fonction ne semble pas être accessible sur Messenger pour iOS. Tout porte à croire qu’elle apparaîtra au courant de la journée, puisqu’il s’agit d’un déploiement destiné à l’ensemble des utilisateurs de l’application sans restriction géographique.

Au risque de le répéter, difficile ici de ne pas voir cette nouveauté comme une imitation de la fonction principale de Snapchat, la populaire plateforme de messagerie éphémère qui s’est taillé une place auprès d’un public jeune avec sa propre formule de communication, dont aucun équivalent existant auparavant.

Rappelons qu’en novembre 2013, Snapchat aurait refusé une offre d’achat de 3 milliards du géant Facebook. L’important réseau social semble alors avoir mandaté ses ingénieurs à travailler sur une offre concurrentielle, qui est apparue publiquement de façon progressive à travers le déploiement de nouveautés sur Facebook, Instagram et Messenger. De son côté, Snapchat a peaufiné son application, a lancé les Spectacles – des verres fumés munis d’une caméra servant à alimenter son application, puis s’est inscrite à la bourse le mois dernier sous son nouveau nom d’entreprise, Snap.

Au moment d’écrire ces lignes, la valeur de Snap à la bourse de New-York est évaluée à un peu moins de 30 milliards de dollars US. Facebook pour sa part affiche une capitalisation boursière de 400 milliards sur le NASDAQ.