Pendant ce temps, Far Cry 5 sème apparemment la controverse

Doux Jésus!

Après avoir parcouru la planète, la série Far Cry s’arrêtera prochainement aux États-Unis, ce qui ne semble pas faire l’affaire de tous.

LIRE ÉGALEMENT : Pour tout savoir sur Far Cry 5, prévu le 27 février 2018

Mercredi, Ubisoft Montréal dévoilait au monde entier l’affiche de son prochain jeu phare, Far Cry 5, sans passer par quatre chemins.

Alors qu’on savait déjà que l’action du jeu allait se dérouler au Montana, tel que mentionné par la courte vidéo diffusée par Ubisoft en début de semaine, on ignorait toujours quel était le groupe auquel les joueurs allaient être confrontés. Les seuls indices? Un fugitif en fuite, le bruit du canon d’un fusil de chasse, et le son du clocher d’une église arborant un symbole semblant être inspiré de la croix de fer – une décoration militaire allemande réappropriée par le régime nazi.

S’agirait-il d’une secte de hillbillies racistes de confession chrétienne? La seule façon pour Ubisoft de l’annoncer plus clairement aurait été de l’écrire en majuscules.

Seulement l’affiche promotionnelle de Far Cry 5 ne donne pas dans la subtilité. Pas besoin d’avoir suivi un cours en histoire de l’art pour reconnaître qu’il s’agit d’une reprise de La Cène de Léonard de Vinci, version glauque red neck. On retrouve un arsenal militaire en avant-plan, une table sur laquelle est posée le drapeau des États-Unis dont les étoiles ont été remplacées par les mystérieuses croix, un hipster au centre à la place de Jésus (on dirait Dusan Nemic, mais sans son accoutrement de yoga), cinq autres barbus, une femme fleur à la main, un loup ensanglanté, et un prisonnier ligoté avec pour mention SINNER (pécheur) au dos. L’église fait également son retour dans le paysage.

S’agirait-il d’une secte de hillbillies racistes de confession chrétienne? La seule façon pour Ubisoft de l’annoncer plus clairement aurait été de l’écrire en majuscules.

N’allez pas croire non plus que l’utilisation d’Amazing Grace est une contradiction ici : cet hymne a beau être profondément ancré dans le gospel, la chanson a été composée par John Newton (qui, vous l’aurez deviné, était blanc).

Cela dit, cet ancien marchand d’esclaves (eh oui) s’est repenti avant de consacrer le reste de sa vie à l’abolition de l’esclavage (après avoir été touché par la grâce de Dieu). Et c’est d’ailleurs après ce changement radical de position qu’il a écrit son œuvre, ce qui explique très certainement l’amour que lui porte la communauté chrétienne afro-américaine. Mais bon, cette secte anonyme peut très bien avoir omis ce léger détail.

Et c’est alors que la marde pogna

Toujours est-il que cette affiche a heurté les sensibilités des adeptes de la droite alternative américaine. Un terroriste peut-il être blanc? Un terroriste peut-il croire en Dieu? Un terroriste peut-il être Américain? Manifestement pas selon Paul Ray Ramsey, vlogueur et personnalité publique influente de ce milieu :

«Devinez qui seront les méchants dans le nouveau Far Cry? Des terroristes musulmans qui font exploser des bombes à clous? Le groupe armé État islamique qui brûle des gens à vifs? Non. Des chrétiens.»

Peu importe qu’il s’agisse manifestement d’un groupe de dérangés. Peu importe que nous soyons dans un univers fictif. Peu importe le fait que l’on retrouve une panoplie de jeux et d’œuvres qui se sont déjà «attaqués» de près ou de loin à l’église. En cette ère où Donald Trump est le président des États-Unis, ce genre de proposition de la part d’Ubisoft, une société française, ne passe pas. Du moins, pas aux yeux de certains.

Car d’autres ont salué l’audace. C’est notamment le cas d’Erik Kain, journaliste pour Forbes.

«Tous les jeux ne devraient pas être politiques, mais certains jeux devraient l’être, et tant qu’à faire de la politique avec un jeu vidéo, allez-y jusqu’au bout ou laissez faire.»

«Les néonazis de Whitefish, le Montana qui a menacé de tenir une marche armée récemment, et les groupes suprématistes blancs ont été plus actifs qu’auparavant ces derniers mois», écrit Kain. «Ce jeu pourrait très bien frapper en plein dans le mille.»

«À cela, je dis : allez-y, et arrangez-vous pour que ça tienne. J’espère qu’Ubisoft ne retiendra aucun coup de poing. Tous les jeux ne devraient pas être politiques, mais certains jeux devraient l’être, et tant qu’à faire de la politique avec un jeu vidéo, allez-y jusqu’au bout ou laissez faire.»

Ce n’est évidemment pas le premier jeu d’Ubisoft à semer la controverse. En fait, ce n’est même pas le premier Far Cry à susciter la grogne d’internautes. L’affiche de son prédécesseur, Far Cry 4 en 2014, avait été perçue par certains comme une œuvre raciste lors de son dévoilement. Le hic? Le personnage blond sur l’affiche, la main posée en dominance sur un prisonnier d’origine étrangère, était non seulement l’antagoniste (alors que certains croyaient qu’il s’agissait du protagoniste), mais «il n’est pas blanc», comme l’a précisé à l’époque le directeur créatif de Far Cry 4, Alex Hutchinson d’Ubisoft Montréal.

Croyez-vous que Far Cry 5 soit réellement menacée d’être la cible d’une campagne de la droite alternative américaine pouvant affecter ses chiffres de ventes, ou s’agit-il simplement d’une tempête dans un verre d’eau?

Soulignons qu’Ubisoft Canada prévoit dévoiler davantage d’informations au sujet de Far Cry 5 sur sa chaîne YouTube ce vendredi.

  • Max Boivin

    OK, on comprend, Erik Kain, tu n’aimes pas les blancs ni les chrétiens alors bravo FarCry de encore les puncher dans la face… so edgy!

    C’est juste que les bad guys sont toujours les chrétiens, ça devient chiant à un moment. Et soyons honnête, ce n’est pas très représentatif de la réalité. Les terribles groupes neo-nazis qui sont plus actifs que jamais… c’est vraiment le grand danger dans le monde actuellement… not!

    Et je ne dis pas qu’un groupe chrétien ne peut pas être, ce serrait juste le fun que ce ne soit pas toujours eux les bad guys.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est vrai qu’y’a jamais eu aucun jeu où les protagonistes étaient des nazis, et qu’aucun n’est prévu prochainement (*tousse tousse* Call of Duty : WWII *tousse tousse*).

    • Xavier

      Toujours eux ??? Wow je peux citer facilement 5 jeux où les antagonistes sont des musulmans/communistes/nazis mais j’arrive même pas à penser à un jeu où ce sont fondamentalement des chrétiens. Perso, j’en ai plus marre des islamistes. Quelqu’un peut m’en nommer où leur trait principal est d’être chrétien ?

      • Olivier Lasserre

        techniquement , le père comstock dans bioshock infinite est un chrétien et toute sa personnalité est tourné sur sa foi , il parle de l’agneau de dieu toute les trente seconde et fais baptiser tout ceux qui se pointe dans son patelin .
        Sinon . après, c’est sur que c’est une sale race .

        mais sérieux , je me souviens pas d’un seul film ces 10 dernières année ou le personnage du prêtre est pas un pervers , un traître ou un connard ( a part le film Amen, mais même dans celui la , pour un cureton réglo , y’en a une chié qui aident les nazi ) faut avouer que les chrétients ont pas vraiment la cote en ce moment .

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Alors, quelle religion a la cote en ce moment?

        • Mélodie Chance

          En revanche, les musulmans ont la cote, on ne pense pas qu’ils sont trop nombreux en occident, qu’ils sont des terroristes et des profiteurs et ne sont pas victimes de discriminations. Faut que je me convertisse, si je veux pas être une victime !

          PS: On parle de jeux vidéo, au fait.

    • RazVVii

      Vazi cite nous des jeux …

    • Mélodie Chance

      Tu veux faire ta victime, le québecois? Aie des balls, cite moi des jeux ou on tue des chrétiens et garde à l’esprit que pour un seul d’entre eux, je peux t’en citer 3 avec les russes/islmamistes.

  • Mathieu Lapalme

    Moi j’aime bien les gens qui critiquent les jeux sur des détails(avec ou sans importance) sans connaître toute l’histoire et sans même avoir vu le jeu pour se faire une vrai idée !! Des commentaires tellement pertinents !! wink wink ;)

    Peu importe qui seront les méchants, si l’histoire se tient et est intéressante, je ne vois aucun mal là dedans et je ne comprend pas la controverse de  »certains chrétiens » un peu trop susceptible….

    C’est correct les jeux de guerres  »fictif » dans les autres pays, mais pas dans le mien ?? ça ne fait pas de sens….

    • RazVVii

      Des victimes … Et des gros hypocrites !

  • Gaston

    « Un terroriste peut-il être blanc? Un terroriste peut-il croire en Dieu? Un terroriste peut-il être Américain?  »

    -Timothy McVeigh le fou de l’attentat d’Oklahoma City en1995.

  • Dave

    Outlast 2 est le seul autre jeux qui me vient à l’esprit où les antagonistes sont chrétien ou plutôt un dérivé. On juge toujours les autres mes ce sont les chrétiens qui ont fais des masscres durant l’inquisition et qui int brûler des centaines de femmes innocentes prétextant la sorcellerie. Moi j’ai hâte de voir le jeux et je ne suis aucunement outré. Lâchez pas Ubisoft!!!

  • Danick

    Plus ressemblant à la Croix de guerre que la croix de fer.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Bah, ça peut aussi ressembler à la croix de la Scientologie, ou à une croix pattée un peu trop motivée. ;)

  • Pierre-Luc Robidas

    On s en fou ses sur quel thème ! C.est un jeu laissons place à l imagination ,la créativité et la fiction. LAcher pas Ubisoft vous faites de la belle job!!!

  • Bernard Ayotte-De Carufel

    Cool!
    Non mais, sont t’y fatiguants les chrétiens ;)

    Ça va faire changement un peu bon!

     »Et c’est alors que la marde pogna ! » Tu vois… Je vais m’ennuyer de ce genre d’article… Dis nous ou nous pourrons te retrouver!! Un talent comme ça ne disparaît pas, TU T’EN VA OU LAURENT….OU CA????!!!!!!