Rémi Rémino

Rédacteur

Rémi dit Rémino vit au Japon depuis 2009 et a le pied dans une panoplie de milieux de la culture populaire au pays, ce qui alimente la variété des sujets sur lesquels il écrit. Sa curiosité dans la linguistique ainsi que la programmation Web l’a ultimement transporté où il est aujourd’hui.

Acadien né au Nouveau-Brunswick, il a passé des années de sa vie à Ottawa avant de vivre aujourd’hui en banlieue de Tokyo. Il touche fréquemment l’univers otaku, des jeux vidéo rétro, du cosplay, et des anime, ainsi qu'à la photographie, la cinématographie, la musique électronique, les performances et les arts visuels, et même la communauté LGBT.

Ses contacts parmi les communautés qu’il fréquente lui ont attribué bien des noms, comme Rémino sur le Web et Edojin dans les cercles de cosplayers. Il bascule aussi entre le féminin et le masculin lorsqu’il exploite sa qualité de bigenre autant sur la scène que dans la vie de tous les jours avec le nom Remiko. Toutefois, sur sa terre natale, on se souvient toujours de son nom de naissance même s’il est rarement employé : Rémi Plourde.

Il est marié à une Japonaise, une cosplayer expérimentée qui a débuté avant que le mot «cosplay» soit même connu. Elle est la personne qui l’a encouragée de combattre sa gêne et de faire face à la lentille de la caméra plutôt que de rester caché derrière. Ils collaborent fréquemment ensemble sur des projets de cosplay ou des performances sur scène.

C’est sur un Tandy Color Computer 3 (aussi appelé CoCo 3) qu’il a commencé à pratiquer la programmation. Il est ensuite devenu webmestre lorsqu’il touchait ses premiers ordinateurs connectés au Web. En 1996, il a bâti son premier site web pour un client, testé avec Netscape 2. Les nouveaux programmeurs web sont trop jeunes pour comprendre ses blagues des balises <blink> et <marquee>. La programmation et le design Web sont devenus sa carrière principale, mais il préfère être écrivain et utiliser le côté plus artistique du Web.

Rémi écrit en français, en anglais et en japonais des articles aux sujets variés sur son site web, Rémino, où on peut aussi retrouver des liens vers ses profils sociaux.