All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

10 des méchants les plus célèbres du jeu vidéo

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo

Comment pourrait-il y avoir des héros s’il n’y avait pas de méchants ? Ce sont deux opposés qui, seuls, ne peuvent exister. Même dans le jeu vidéo, les méchants occupent une place centrale dans tout bon scénario, nous permettant ainsi de les détester afin de nous attacher davantage à différents héros. Voici d’ailleurs une dizaine de vilains ayant coloré les aventures de nos personnages préférés afin que nous puissions davantage profiter de ces dernières !

Bowser, le méchant qu’on aime !

Le méchant roi Koopa est l’un des vilains les plus reconnus dans le jeu vidéo. En fait, il est aussi détesté qu’aimé puisqu’au fil des décennies, Nintendo est parvenue à en faire un personnage qu’on a apprécié découvrir et même incarner. À cet effet, Super Mario RPG a probablement été un point tournant puisque ce fut le premier jeu dans lequel on prenait non seulement Bowser en pitié, mais on où pouvait carrément l’incarner !

Le personnage de Bowser en tant que tel a énormément changé, et ce depuis sa création. Au tout début, Shigeru Miyamoto ne voulait pas en faire un dinosaure, mais bien un boeuf ! Or, à mesure que les esquisses du personnage se sont multipliées, les artistes de Nintendo ont fait part à Miyamoto que Bowser ressemblait davantage à un mélange de dinosaure et de tortue qu’à un boeuf. L’image de ce dernier fut donc abandonnée et, à travers les aventures de Mario, on a graduellement laissé de côté l’idée que Bowser est un puissant mage noir afin de laisser place à sa force brute ainsi qu’à sa maladresse !

Ganon, le voleur des ténèbres

Contrairement à Bowser, Ganon n’a absolument rien d’attachant. Ennemi juré de la princesse Zelda et du héros Link, Ganon n’a qu’un seul but: obtenir le pouvoir suprême à l’aide des trois morceaux de la Triforce. Pour cela, le roi des ténèbres n’hésite pas à massacrer quiconque se dresse sur son passage.

Depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time, l’image de Ganon a passablement changé. Bien que celui-ci soit toujours reconnu comme étant un être diabolique sous la forme d’un gigantesque cochon, Ocarina of Time nous a permis de découvrir les traits humains de Ganon. Ainsi, sous cette apparence de chevalier des ténèbres, Ganon est connu sous le nom de Ganondorf (ou Ganondorf Dragmire), chef des bandits du clan Gerudo et démon ne cessant de poursuivre sa quête afin d’anéantir Link et prendre le pouvoir sur Hyrule, voire même des dimensions parallèles du royaume légendaire !

Dr. Wily, le grand jaloux

Même si l’ennemi juré de Mega Man est motivé par la domination du monde, il est surtout jaloux de l’amour ainsi que de l’admiration qu’on porte à l’endroit de son ancien collègue, le Dr. Light. Rongé par l’envie, le Dr. Wily a ainsi mis sur pied sa propre armée de robots diaboliques afin d’asseoir son pouvoir sur le monde.

Bien que Mega Man ait toujours fait échouer ses plans, le mauvais scientifique semble toujours trouver un moyen de revenir afin de retenter de contrôler le monde. C’est également grâce à ce scientifique fou qu’on a pu connaître Zero, un robot qui devait initialement s’opposer aux modèles futuristes de Mega Man, mais qui est finalement devenu l’un des personnages les plus appréciés de la série Mega Man X puis de Mega Man Zero !

Shao Kahn, l’empereur sadique

Si la franchise Mortal Kombat ne manque pas de méchants, Shao Kahn est incontestablement le plus mauvais d’entre eux. L’empereur de l’Outworld est sadique à tous les niveaux. Non seulement est-il brutal avec ses ennemis en leur fracassant le crâne avec son immense marteau, mais il n’hésite pas à faire usage d’une violence inouïe avec ses plus proches alliés et même ses filles Kitana et Mileena. D’ailleurs, quel genre de père irait jusqu’à tenter de cloner la fille qu’il a arrachée des mains de l’ancien empereur simplement pour en faire un monstre ainsi qu’un instrument de combat servant ses propres ambitions ?

M. Bison, le leader mystérieux

Le chef du puissant groupe criminel Shadaloo est non seulement l’un des ennemis les plus connus de la franchise Street Fighter, mais aussi l’un des plus sadiques. Au fil des jeux, on a appris que celui se surnommant M. Bison a déjà capturé puis torturé Ryu pour s’être opposé à lui, lavé le cerveau de Ken au point où ce dernier ne reconnaissait plus du tout ses amis, assassiné de sang froid le père de Chun-Li et enlevé des adolescentes afin d’en faire une troupe d’élite !

Notons que M. Bison n’est pas le nom officiel du personnage. En fait, on ignore le véritable nom de ce dictateur, Capcom se plaisant à dire que cela fait partie du mystère entourant le personnage. Néanmoins, à l’origine, le M. signifiait Mike au Japon, même si ce prénom ne fut jamais utilisé dans les versions internationales du jeu. Ceci dit, au sein de Street Fighter Alpha 3 et Super Street Fighter IV, Bison se décrit comme étant Master Bison et The Mighty Bison, même si ce semblent n’être que des surnoms.

Sephiroth, l’ange à une aile

Ah, comment oublier LE grand ennemi de Final Fantasy VII ! Sephiroth est sans conteste le méchant le plus connu de l’histoire de la franchise Final Fantasy. De par son apparence, son charisme, son calme déroutant et sa mobilité avec sa longue épée, Sephiroth a gagné des millions et des millions d’admirateurs à travers le monde, et ce même s’il s’agit d’un être aussi tourmenté que malfaisant. En outre, Sephiroth n’a pas hésité à brûler un village en entier ainsi que tous ses habitants et a tenté d’assassiner Tifa. Et qui ne se souvient pas de la mort brutale d’Aerith, véritable scène inattendue et traumatisante pour quiconque a joué à Final Fantasy VII la première fois, ou bien de cette fameuse musique orchestrale dédiée à l’ennemi juré de Cloud ?

Dr. Robotnik, l’ennemi patate !

L’antagoniste de la franchise Sonic the Hedgehog est assez particulier. En fait, on ne peut nier qu’il s’agit d’un scientifique fou et extrêmement brillant. À la recherche du pouvoir suprême octroyé par de puissantes émeraudes, le Dr. Robotnik n’a pas hésité à capturer d’innocents animaux afin qu’ils puissent faire fonctionner son armée de robots malfaisants et vaincre une fois pour toutes Sonic.

Non, ce qui fait la particularité du Dr. Robotnik est son apparence semblable à celle d’un oeuf. Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence puisque son créateur, Naoto Ohshima, s’est inspiré à la fois des personnages Humpty Dumpty et Mario pour le concevoir. Néanmoins, le design d’origine du Dr. Robotnik fut rejeté par Sega, puis réintroduite dans le développement de Sonic the Hedgehog après que Yuji Naka et son équipe eurent conclu que le design en oeuf de ce personnage était aussi drôle qu’excellent.

Bref, on a failli ne jamais connaître le Dr. Robotnik tel qu’on le voit depuis le début des années ’90 !

Albert Wesker, le traître

Aucun ennemi n’a autant marqué la franchise Resident Evil à ce jour qu’Albert Wesker. Alors qu’on le croyait membre de l’équipe S.T.A.R.S. et coéquipier de Chris Redfield ainsi que Jill Valentine dans le premier jeu de la franchise, Albert Wesker s’est plutôt avéré être un agent double travaillant à la solde d’Umbrella. Selon lui, les humains sont une race devenue inférieure et il ne désirait rien de plus qu’éradiquer la race humaine afin de la remplacer par des êtres plus évolués. Pour cela, Wesker est allé jusqu’à sacrifier sa propre humanité et ses plans ont bien failli réussir jusqu’à ce que Chris Redfield y mette définitivement un terme.

Outre l’apparence du personnage et ses habiletés étant devenues de plus en plus spectaculaires au fil des jeux, c’est surtout la voix de Wesker qui nous revient en tête lorsqu’on pense à cet antagoniste. L’acteur Richard Waugh, qui fut l’un de ses interprètes, a d’ailleurs indiqué qu’il s’était basé sur le travail de George Sanders lorsqu’il a personnifié Shere Khan dans Le Livre de la Jungle afin de donner vie à Wesker. À noter que ce dernier est aussi le personnage ayant effectué le plus d’apparitions (7) dans la série Resident Evil.

Ridley, le pirate préhistorique de l’espace

Pirate de l’espace haut gradé, Ridley est l’ennemi juré de Samus Aran et pour cause. Leur rivalité date de l’enfance de Samus alors que Ridley a assassiné les parents de la jeune fille devant elle. Extrêmement puissant, Ridley est un mélange de dragon et de ptérodactyle pouvant non seulement voler, mais aussi utiliser la pointe de sa queue comme un pieu tranchant.

À noter que le nom Ridley fut sélectionné en l’honneur du réalisateur Ridley Scott, architecte de nombreux films légendaires tels que ceux de la franchise Aliens qui ont énormément inspiré les créateurs de la série Metroid.

Les jeux Metroid les plus populaires

# Aperçu Produit Evaluation
1 Metroid: Samus Returns Metroid: Samus Returns 1 Commentaires
2 Metroid Samus Returns Metroid Samus Returns 4 Commentaires
3 Metroid: Samus Return Metroid: Samus Return 30 Commentaires

GLaDOS, l’I.A. sadique

GLaDOS fait également partie de cette catégorie de méchants assez particuliers. Antagoniste des jeux de la série Portal, GLaDOS est une intelligence artificielle sadique dont le principal plaisir est de vous voir souffrir à travers les épreuves qu’elle a mises sur pied. D’ailleurs, c’est fascinant de constater qu’au fur et à mesure de notre progression dans les deux Portal, les répliques de GLaDOS deviennent de plus en plus mesquines, révélant ainsi sa véritable nature.

La personnalité passive-agressive, sinistre et narcissique de cette intelligence artificielle lui a permis de devenir l’un des méchants les plus appréciés de l’histoire du jeu vidéo. En fait, l’humour derrière ses phrases parfois extrêmement blessantes nous ont tant fait rire qu’encore aujourd’hui, certains joueurs recommencent Portal et Portal 2 simplement pour entendre la voix robotique de cette intelligence malfaisante envers laquelle on a pourtant un profond attachement !

Dernière mise à jour le 2019-11-20 at 03:39 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Les dernières nouvelles

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

Facebook : la caméra de votre iPhone allumée à votre insu 

Facebook : la caméra de votre iPhone allumée à votre insu 

Test du jeu Mario and Sonic at the Olympic Games Tokyo 2020 : des olympiques mignonnes, mais pour qui ?

Test du jeu Mario and Sonic at the Olympic Games Tokyo 2020 : des olympiques mignonnes, mais pour qui ?

Plus de jeux vidéo

9 jeux et une console à surveiller en novembre !

9 jeux et une console à surveiller en novembre !

10 des meilleurs spin-offs du jeu vidéo !

10 des meilleurs spin-offs du jeu vidéo !

Test du jeu Luigi’s Mansion 3: vous pouvez l’appeler Mario !

Test du jeu Luigi’s Mansion 3: vous pouvez l’appeler Mario !

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 21 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Depuis 2010, il collabore au magazine AffairesDeGars en tant que chroniqueur, en plus de participer au podcast Réalité Augmentée.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !