La couverture du magazine Rolling Stone choque

Protestation

Le magazine Rolling Stone a soulevé un tollé sur la Toile en révélant la couverture de son prochain numéro, mettant en vedette le suspect de l’attentat du marathon de Boston.

Dzhokhar Tasrnaev, l’un des deux frères terroristes responsables de l’attentat de Boston, est le principal accusé de la tragédie du 15 avril dernier, ayant causé la mort de trois victimes et plus de 260 blessés. L’histoire est décrite par la journaliste Janet Reitman comme «un récit fascinant et déchirant de comment un charmant enfant avec un brillant avenir est devenu un monstre».

Bien que l’article prend soin de relever adéquatement les faits, beaucoup d’internautes ont manifesté leur dégoût sur Twitter et Facebook. Ces derniers considèrent l’utilisation de la photo de Tasrnaev en couverture, promu au même rang que les stars du rock et les acteurs, comme irresponsable, opportuniste et de mauvais goût.

La couverture a choqué également des membres du mouvement Free Jahar, partisans du jeune immigrant russe d’origine tchétchène de 19 ans qui risque la peine de mort s’il est reconnu coupable.

D’autres ont défendu le magazine en soutenant que la photo en question, tirée du profil Twitter du suspect, a déjà fait la première page de plusieurs autres journaux, dont le New York Times.