PDG d’Oculus : Nous sommes plus excités par le marché de la mobilité

Jeux vidéo

Liste de tags

Brendan Iribe préfère de loin exploiter son casque de réalité virtuelle sur le marché des téléphones intelligents que sur celui des consoles de jeux vidéo.

Dans le cadre d’une entrevue accordée au magazine Edge, le PDG de l’entreprise derrière la conception du casque de réalité virtuelle Rift a admis vouloir concentrer ses efforts sur son intégration aux téléphones intelligents.

«J’aime les consoles, mais à l’interne, nous sommes beaucoup plus excités par le potentiel du marché de la mobilité, et de trouver moyen de brancher [le Rift] directement sur les prochains téléphones intelligents», a déclaré Brendan Iribe. «C’est un marché innovateur, la vitesse à laquelle les téléphones évoluent — la puissance des prochains Galaxy et iPhone double pratiquement chaque année, contrairement aux consoles dont le cycle est d’environ huit ans — nous rend fébriles. Il y a encore beaucoup d’améliorations à apporter au niveau matériel pour les casques de réalité virtuelle, mais personne n’y consacre d’énergies parce que c’est trop nouveau. L’évolution du marché de la mobilité nous permettra d’effectuer ses améliorations.»

Le PDG s’est également montré enthousiaste à ce que de nouveaux concurrents intègrent le marché de la réalité virtuelle, afin que celui-ci puisse évoluer plus rapidement.

Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, un projet lancé sur la plateforme de financement collaborative Kickstarter l’an dernier, a suscité beaucoup d’intérêt de l’industrie du jeu vidéo. L’appareil promet entre autres un champ de vision surdimensionné et une résolution d’écran supérieure à la concurrence, en plus d’un temps de latence inférieur à la moyenne des autres casques sur le marché.

Le Rift d’Oculus devrait être lancé sur le marché l’an prochain. Son prix devrait osciller aux alentours de 300$.