Huawei n’a pas l’intention d’acheter un fabricant d’appareils mobiles

Affaires

Contrairement à Google et Microsoft, Huawei n’a pas l’intention de se porter acquéreur d’un autre fabricant d’appareils mobiles.

Alors que Richard Yu, PDG de Huawei, laissait entendre que son entreprise était intéressée à devenir propriétaire de Nokia en juin dernier, l’entreprise avait rectifié le tir par la suite en annonçant ne plus être intéressée.

La première déclaration était parvenue à faire augmenter la valeur en bourse de Nokia de 11%. Tel que nous l’avons annoncé plus tôt cette semaine, Microsoft est devenue propriétaire de la division d’appareils et de services de Nokia pour la somme de 7,2 milliards de dollars US.

Aujourd’hui, c’est au tour d’un membre du conseil d’administration de Huawei, Chen Lifang, de se prononcer sur les intentions du fabricant chinois. «Nous n’envisageons cette éventualité (d’une acquisition)», a-t-elle déclaré à un journaliste londonien. «Nous voulons compter sur nous-mêmes.»

Par le fait même, Lifang met fin aux rumeurs voulant que Huawei puisse acheter BlackBerry ou HTC. Bien que HTC a répété à plusieurs reprises ne pas être à la recherche d’un acheteur, BlackBerry se donne jusqu’à la fin novembre pour se trouver un partenaire ou une société mère.