Android : les changements de KitKat par rapport à Jelly Bean

Fuites

Liste de tags

Des photos de ce qui semble être un Nexus 5 propulsé par Android 4.4 circule sur la Toile depuis aujourd’hui.

Le blogue italien TuttoAndroid a mis la main sur des clichés d’un Nexus 5 roulant la prochaine mise à jour d’Android. De son côté, Ars Technica a comparé ces images avec la version actuelle du système d’exploitation de Google.

kitkat01_

D’abord, il semble que KitKat se soit inspiré de l’interface proposée par le Moto X avec sa nouvelle barre de notifications, maintenant transparente. Le tiroir d’applications quant à lui préserve le fond d’écran choisi plutôt que d’offrir un fond noir comme sur Jelly Bean. Les onglets «Apps» et «Widgets» ont disparu, bien que la page rassemblant les widgets demeure accessible en défilant le contenu présenté vers la gauche.

Les icônes ont été agrandies et se classent désormais sur une grille de 4 x 5. À l’instar d’iOS, il est maintenant possible de savoir où l’on se trouve dans l’environnement virtuel par le biais d’une rangée de points, qui représentent chacune des pages.

On observe également quelques changements esthétiques au niveau des icônes (Google et Google Settings entre autres), en plus de la disparition de l’application Gallery, qui semble avoir été renommée Google Photos. L’application Movie Studio semble également avoir été retirée. Finalement, l’application Messaging est maintenant intégrée à Hangouts selon TuttoAndroid.

kitkat02

Au niveau de l’écran principal, on remarque d’autres changements esthétiques : la ligne séparant le dock du contenu de la page a été remplacée par la même rangée de points présente dans le tiroir d’applications, et l’icône de celui-ci a légèrement été modifiée.

Finalement, il semblerait que la recherche Google soit accessible en glissant le doigt à partir du haut de l’écran (comme sous iOS 7) ou en se dirigeant vers la page à l’extrême gauche de l’écran (comme sous iOS 6).

  • James

    C’est vraiment dommage que le site web ne lève pas plus, C’était jadis une vrai référence.