La France songe à interdire les téléphones mobiles aux moins de 6 ans

Mobilité

Liste de tags

Suite au dépôt d’un rapport concernant les dangers liés à l’exposition aux radiofréquences, le Ministère de la Santé de la France réfléchie à l’idée d’interdire les téléphones mobiles aux enfants de moins de six ans.

Interrogée sur les conclusions du rapport au micro de France Info, la ministre Marisol Touraine a déclaré envisager une possible interdiction du téléphone mobile aux enfants de moins de six ans.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié cette semaine un rapport concernant l’exposition aux diverses ondes radios au quotidien. Malgré qu’elle juge que les radiofréquences n’ont pas «d’effet sanitaire avérés» sur la santé, elle recommande néanmoins de limiter l’exposition aux ondes des téléphones mobiles, en ayant recours à un système mains-libres par exemple.

Selon l’ANSE, les personnes plus susceptibles de développer des problèmes liés aux radiofréquences sont les utilisateurs intensifs et les enfants, dont le cerveau en développement est plus vulnérable à ce type d’exposition.

Cette conclusion vient appuyer une disposition inscrite dans la loi Grenelle 2 de 2010, qui donne la possibilité d’interdire la vente d’appareils radioélectriques «dont l’usage est spécifiquement dédié aux enfants de moins de six ans».

Interrogée sur les conclusions du rapport au micro de France Info, la ministre Marisol Touraine a déclaré envisager une possible interdiction du téléphone mobile aux enfants de moins de six ans : «La question de l’interdiction reste posée. L’enjeu principal, c’est celui de l’information, de l’accompagnement et sans doute d’une plus grande visibilité des messages relatifs aux risques qui peuvent exister liés à une utilisation.»