Aux dires d’Apple, Android est comme l’Europe

Le pied dans la bouche

Liste de tags

Tim Cook s’est amusé récemment à comparer la fragmentation d’Android à l’ensemble des pays du vieux continent dans le cadre d’une entrevue pour le Wall Street Journal.

En effet, lorsque le journaliste a demandé au PDG d’Apple si le marché du téléphone intelligent allait suivre les mêmes traces que celles du marché informatique, où le Mac est devenu rapidement un produit de niche, Cook a laissé savoir qu’il ne voyait pas la situation du même œil.

«Europe est un mot que quelqu’un a inventé pour les Américains qui ne comprenaient pas que l’Europe était constituée de plusieurs pays qui ne sont pas l’équivalent des États américains.»

D’abord, le facteur déterminant à ses yeux de la guerre entre Mac et PC à l’époque était le nombre d’applications. Il y avait une «différence majeure» entre la variété d’applications offertes pour Mac OS et celles que l’on retrouvait sur Windows. Avec le temps, cet écart s’est agrandi au point où le Macintosh a perdu des applications clées (et par conséquent, des parts de marchés).

Selon lui, la situation est différente avec iOS puisqu’Apple est un joueur dominant au niveau logiciel, avec plus d’un million d’applications dont la moitié est optimisée pour iPad, alors qu’Android a environ 1 000 applications optimisées pour tablette. «C’est l’une des raisons, mais pas la seule raison, pourquoi l’expérience sur les tablettes Android est si merdique, car ces applications ne sont que des versions étirées des applications pour téléphones intelligents.»

Non content de terminer sa réponse ainsi, Cook n’a pu s’empêcher de poursuivre maladroitement en distinguant la singularité de Windows à la pluralité d’Android.

«L’autre aspect [à prendre en considération] est que Windows est plutôt une seule chose. Android est comme l’Europe. Europe est un mot que quelqu’un a inventé pour les Américains qui ne comprenaient pas que l’Europe était constituée de plusieurs pays qui ne sont pas l’équivalent des États américains. Ils étaient très différents. Android regroupe beaucoup de choses. Combien de personnes utilisent un Kindle et savent qu’ils utilisent Android? Et lorsque vous voyez Samsung qui y ajoute toujours plus de logiciels [pour masquer l'OS], je crois que c’est le jour et la nuit. La comparaison est donc impossible.»

Effectivement, cette comparaison est farfelue. Bien que Windows soit un système d’exploitation utilisé par plusieurs fabricants, qui proposent des PC aux multiples configurations, et que certains ont ajouté des logiciels pour améliorer (ou masquer) Windows, ce marché n’a rien à voir avec celui d’Android.

Au fait, combien de personnes utilisent OS X et savent qu’ils utilisent Unix?

Si Apple voit Android comme l’Europe, et que l’entreprise américaine n’a pas la plus haute estime de son rival, quelle opinion peut-elle avoir de l’Europe, et par extension, des Européens?