Larry Page préfère léguer sa fortune à un visionnaire plutôt qu’à un organisme de charité

Pour un avenir meilleur

Le PDG de Google a fait cette déclaration surprenante lors d’une entrevue avec Charlie Rose, dans le cadre de l’événement TED qui se déroulait à Vancouver cette semaine.

Les apparitions publiques du milliardaire de 40 ans sont choses rares; Larry Page souffrant de paralysie au niveau de sa corde vocale gauche, ce qui lui confère une voix plutôt rauque. L’entretien 25 minutes a permis au cofondateur de Google de faire un tour d’horizon de l’ensemble des projets de son entreprise, dont la vision idéaliste semble persistante.

Page considère le projet de fonder une colonie sur Mars visant à préserver l’humanité comme un objectif louable. «C’est une entreprise, et c’est philanthropique.»

Ayant la conviction que l’entrepreneuriat est la meilleure voie à suivre pour un avenir meilleur, Page a profité de l’occasion pour réitérer un sentiment qu’il avait apparemment déjà exprimé par le passé : après sa mort, il souhaite verser sa fortune à un entrepreneur visionnaire plutôt qu’à un organisme philanthropique.

Page s’est montré enthousiaste par les aspirations d’Elon Musk (le cofondateur de Tesla), qui s’avère être le candidat idéal à ses yeux. Il a mentionné le projet de fonder une colonie de 80 000 personnes sur Mars visant à préserver l’humanité, qu’il a décrit comme un objectif louable. «C’est une entreprise, et c’est philanthropique.»

Selon un conférencier TED, Page aurait même invité la foule à verser de l’argent à des entreprises aux projets philanthropiques plutôt que d’effectuer des dons auprès d’organisme à but non lucratif.

Difficile de juger si cette invitation doit être prise au pied de la lettre, ou si on doit interpréter ses propos au sens figuré.