Oculus prévoit avoir distribué 85 000 trousses pour développeurs du Rift d’ici cet été

Réalité virtuelle

Le succès de l’Oculus Rift, appuyé par des chiffres.

Peut-être êtes-vous de ceux qui se sont scandalisés suite à l’acquisition d’Oculus par Facebook le mois dernier. Peut-être avez-vous investi dans la campagne de sociofinancement dudit casque de réalité virtuelle. Peut-être souhaitez-vous plutôt miser sur l’initiative annoncée par Sony ou celle qui sera inévitablement proposée par Microsoft. Bref, peut-être que j’abuse des suppositions ici.

Bien que l’on peut déduire que l’enthousiasme des développeurs devrait générer un nombre important de logiciels ou jeux compatibles avec l’Oculus Rift, cela ne signifie pas automatiquement que le tout se traduira par des chiffres de ventes du produit final.

Peu importe. Oculus a déclaré que 25 000 trousses pour développeurs de seconde génération ont été vendues depuis le 19 mars dernier. Lorsque l’on ajoute les 60 000 trousses de première génération déjà distribuées, on peut difficilement décrire l’entreprise comme étant un échec.

«Nous ne nous attendions pas à vendre autant de trousses pour développeurs», a affirmé le gestionnaire de communauté d’Oculus le mois dernier, alors que la première version était en rupture de stock.

Les ventes des trousses de seconde génération semblent être sur le point de dépasser celles de son prédécesseur. Même si son nouveau propriétaire a peu d’expérience au niveau matériel, il y a fort à parier les ressources technologiques de Facebook viendront contribuer à mieux positionner Oculus face à ses concurrents.

Tel que le souligne TechCrunch, il est difficile d’interpréter le succès d’un produit destiné aux développeurs. Bien que l’on peut déduire que cet enthousiasme devrait générer un nombre important de logiciels ou jeux compatibles avec l’Oculus Rift, cela ne signifie pas automatiquement que le tout se traduira par des chiffres de ventes du produit final.