All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Carte mondiale des cyberattaques actuellement perpétrées en temps réel

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Heartbleed est loin d'être la plus importante menace en ligne de nos jours. Certes, la faille du protocole de sécurité le plus utilisé sur Internet doit être prise au sérieux.

Il s’agit néanmoins d’un bogue difficilement exploitable, puisque les données pouvant être extirpées par cette faille ne peuvent être ciblées par le malfaiteur. Lors de ses attaques, ce dernier doit essentiellement se croiser les doigts afin d’espérer trouver des renseignements personnels juteux d’un internaute pouvant être extorqué d’une façon ou d’une autre.

Puisque l’entreprise est située en Russie, elle semble particulièrement populaire en Europe – ce qui ne signifie pas pour autant que la majorité des cyberattaques sont perpétrées sur le vieux continent.

Bref, aux côtés de cyberattaques ciblées, le manque de contrôle lié à Heartbleed peut s’avérer moins intéressant aux yeux d’un pirate expérimenté.

C’est dans ce contexte que Kaspersky Lab, une entreprise russe spécialisée en sécurité de systèmes informatiques, a récemment lancée une carte géographique interactive qui donne un aperçu de l’ensemble des cyberattaques qui se déroulent actuellement à travers le monde.

Les statistiques présentées proviennent de l’utilisation de ses divers logiciels antiviraux, qui se connectent à ses serveurs afin de soumettre l’information d’un fichier suspect lors de sa détection pour des fins d’analyse. Après avoir étudié le comportement du fichier dans différents environnements, puis validé que le fichier ne se retrouve pas sur la liste de centaines de milliers d’applications légitimes, le système prononce un verdict préliminaire en déclarant l’objet malveillant ou non.

La carte en question est offerte en version plane et sphérique. Les utilisateurs peuvent faire pivoter le globe (ou bouger la carte) et mettre l’accent sur une région précise. Il est également possible d’activer ou de désactiver certaines couleurs pour filtrer les différents types de détection.

Évidemment, l’initiative fait la promotion des divers services que propose Kaspersky. Puisque l’entreprise est située en Russie, elle semble particulièrement populaire en Europe – ce qui ne signifie pas pour autant que la majorité des cyberattaques sont perpétrées sur le vieux continent.

Les dernières nouvelles

La Game and Watch The Legend of Zelda: Une petite console poids plume pour collectionneurs

La Game and Watch The Legend of Zelda: Une petite console poids plume pour collectionneurs

Test de Pokémon Shining Pearl et Pokémon Brilliant Diamond: Retour prudent en 2006

Test de Pokémon Shining Pearl et Pokémon Brilliant Diamond: Retour prudent en 2006

Test du jeu Forza Horizon 5: À pleine vitesse dans l’immense beauté du Mexique !

Test du jeu Forza Horizon 5: À pleine vitesse dans l’immense beauté du Mexique !

Plus d'actualités

10 faits méconnus sur la Xbox pour souligner les 20 ans de la console !

10 faits méconnus sur la Xbox pour souligner les 20 ans de la console !

MEGAMIGS, Pokémon, Call of Duty et Battlefield: Un événement et 8 jeux à surveiller en novembre !

MEGAMIGS, Pokémon, Call of Duty et Battlefield: Un événement et 8 jeux à surveiller en novembre !

Les grands retours de Metroid, Far Cry et Age of Empires: 11 jeux à surveiller en octobre !

Les grands retours de Metroid, Far Cry et Age of Empires: 11 jeux à surveiller en octobre !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .