All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Vos vieilles cartouches d’encre sont en demande

Par Carl-Edwin Michel – le dans Actualités
Bien que nous vivons dans un monde où l’on utilise de moins en moins d’imprimantes, l'utilisation du papier demeure pratique voire nécessaire encore dans biens des cas.

De nos jours, nous pouvons numériser des documents, envoyer des courriels, des messages texte et certaines applications mobiles nous permettent maintenant de partager des documents électroniques, du texte ou des fichiers multimédias très facilement.

Par contre, il y a des moments où l’on a encore besoin d’une imprimante, par exemple pour imprimer des documents officiels lors de l’achat d’une maison ou pour envoyer votre déclaration d’impôt ou d’autres documents au gouvernement lorsque la fonction électronique n’est pas disponible (comme lors de la découverte d’Heartbleed).

Vous pouvez vous procurer des cartouches neuves à moindre coût, conçues avec du matériel recyclé et qui vous offriront une qualité d’impression comme celles non recyclées. Et c’est la même chose chez les entreprises. Elles peuvent amasser toutes leurs cartouches d’encre et les envoyer au recyclage.

Les entreprises impriment beaucoup et utilisent énormément de papier, mais surtout des cartouches d’encre ou de toner pour imprimante laser. Ces pratiques peuvent donc avoir un certain impact négatif sur l’environnement. Il existe tout de même de plus en plus de solutions pour nous aider à être plus écoresponsables et réduire notre empreinte carbonique.

Est-ce la fin de l’utilisation des imprimantes?

Il y a déjà quelques années, plusieurs experts prédisaient la fin de l’utilisation des imprimantes et que nous serions aujourd’hui dans un monde sans papier. Pourtant, on utilise toujours ce genre de machine. Mais si nous ne vivons pas encore dans un monde sans papier, que doit-on faire pour être plus consciencieux de l’environnement?

Si vous utilisez une imprimante à la maison, vous savez comment vous procurer de nouvelles cartouches d’encre lorsque celles-ci sont vides. Mais que faites-vous avec les cartouches terminées? Les envoyez-vous directement à la poubelle ou les recyclez-vous?

Peut-être que vous n’aviez aucune idée que vos cartouches d’encre sont recyclables. Certaines personnes utilisent la méthode de remplissage pour récupérer leurs cartouches. Il suffit de les amener ou les envoyer à un endroit où l’on en fait le remplissage, et pour peu de frais, on récupère la cartouche remplie avec de la nouvelle encre. Vous pouvez aussi le faire par vous-même, mais la tâche s’avère un peu plus complexe. Chose certaine, dans les deux cas, la qualité de l’impression est moindre que le résultat d’une cartouche neuve.

Comment recycler vos cartouches d’encre

Si vous voulez vraiment recycler vos cartouches et toujours obtenir une qualité supérieure lors de vos impressions, il existe diverses solutions. Si vous utilisez une imprimante HP, Lexmark ou Epson, vous serez heureux d’apprendre que ces entreprises offrent un service qui vous permet d’envoyer vos cartouches vides ou de les déposer dans des points de recyclage spécifiques, comme les magasins Bureau en Gros, par exemple.

Vous pouvez alors vous procurer des cartouches neuves à moindre coût, conçues avec du matériel recyclé et qui vous offriront une qualité d’impression comme celles non recyclées. Et c’est la même chose chez les entreprises. Elles peuvent amasser toutes leurs cartouches d’encre et les envoyer au recyclage.

Si vous avez une imprimante Lexmark, l’entreprise offre la possibilité de récupérer vos cartouches pour en disposer de façon plus environnementale. Il suffit de demander une enveloppe préaffranchie pour les retourner. La compagnie Epson offre aussi la possibilité de recycler vos cartouches d’encre. Par contre, il faudra les envoyer vous-mêmes et à vos propres frais. Une chose est certaine, c’est que toutes les cartouches envoyées seront déchiquetées et le plastique sera recyclé. Pour Lexmark et Epson, il n’y a aucune mention si un processus est mis en place pour réutiliser les morceaux recyclés dans le but de créer de nouvelles cartouches, mais ces entreprises nous assurent qu’elles ne sont pas uniquement remplies à nouveau avec de l’encre.

Mais comment fonctionne le processus de recyclage? Pour ce qui est de HP, toutes les cartouches envoyées se retrouvent dans un système en boucle fermée. Ce procédé commence à l’usine de recyclage, à Nashville au Tennessee. C’est à cet endroit que le matériel est séparé en différentes parties. On retire ce qui reste d’encre dans la cartouche ainsi que le plastique, et le tout est acheminé à Montréal, là où tout sera transformé en une matière première nécessaire pour créer de nouvelles cartouches.

En utilisant du plastique recyclé obtenu dans le cadre du processus de recyclage en boucle fermée, HP réduirait son empreinte carbonique de 33% et sa consommation de carburants fossiles de 54%, comparativement à la production à partir de plastique neuf.

Finalement, le tout est expédié à Dublin en Irlande, à l’usine où seront faits le moulage, l’assemblage, l’ajout d’encre et l’emballage des cartouches pour les destiner à la vente.
Cela semble être un processus fastidieux, et qui à première vue, semble créer une empreinte carbonique plus importante, mais HP nous dit que même avec les déplacements entre les trois pays, il y a encore une économie considérable d’énergie et une production de pollution beaucoup plus faible que lorsque l’on compare avec l’ancienne méthode.

Ainsi, en utilisant du plastique recyclé obtenu dans le cadre du processus de recyclage en boucle fermée, l’entreprise réduirait son empreinte carbonique de 33% et sa consommation de carburants fossiles de 54%, comparativement à la production à partir de plastique neuf.

Ce projet a été établi en 1991. Par contre, la première cartouche entièrement conçue de matières recyclées a été mise sur le marché en 2005. Depuis le début du programme, HP a recyclé plus de 566 millions de cartouches d’encre, utilisé plus de 2,5 milliards de bouteilles de plastique postconsommation, ainsi que plus de 1,2 million de livres de cintres de plastique recyclé.

Pour le moment, ces deux derniers éléments font partie intégrante du processus et sont nécessaires à la fabrication de nouvelles cartouches. Jusqu’en 2013, l’entreprise recyclait près de 50% de ses cartouches d’encre. Maintenant, plus de 75% de ses cartouches d’encre et 24% de ses cartouches de toner pour HP LaserJet sont fabriquées à partir de plastique recyclé.

Mais recycler est-elle une bonne solution?

Tout ça c’est bien beau, mais il faut que le consommateur veuille bien recycler. Actuellement, peu de gens le font. Si la majorité des acheteurs de cartouches d’encre HP, Lexmark ou Epson renvoyaient leurs cartouches vides, ces entreprises pourraient fabriquer leurs cartouches seulement qu’avec du matériel recyclé. D’ailleurs, si vous voulez faire une différence, je vous invite à visiter les sites de HP, Lexmark et Epson.

Si nous ne vivons toujours pas dans un monde sans papier, et que les entreprises et individus doivent utiliser du papier et de l’encre pour partager des informations entre eux, ne devons-nous pas faire notre possible pour recycler le plus possible? Chacun doit y contribuer, mais les entreprises qui fabriquent des produits doivent nous offrir des solutions viables qui nous permettront de faire notre part.

Pensez-vous que cette initiative en vaut la peine? Croyez-vous que d’autres entreprises devraient emboîter le pas, ou bien vous pensez tout simplement que c’est une perte de temps et d’argent?

Continuez votre lecture

Imprimantes jet d’encre : le top 5 de la rédaction

Imprimantes jet d’encre : le top 5 de la rédaction

Branchez-vous -
Grandeur et misère de l’impression 3D

Grandeur et misère de l’impression 3D

Problèmes de batterie sur smartphone : Netflix pourrait être responsable

Problèmes de batterie sur smartphone : Netflix pourrait être responsable

Branchez-vous -
Huawei privé de Google : quelles conséquences pour vos smartphones ?

Huawei privé de Google : quelles conséquences pour vos smartphones ?

Google Chrome sur Android : les onglets groupés disponibles en test

Google Chrome sur Android : les onglets groupés disponibles en test

Branchez-vous -
WannaCry: deux ans après, plus d’un million d’ordis toujours vulnérables

WannaCry: deux ans après, plus d’un million d’ordis toujours vulnérables

Branchez-vous -
SpaceX reporte sa première vague de satellites

SpaceX reporte sa première vague de satellites

Branchez-vous -
Le Google Pixel 3a serait beaucoup plus facile à réparer que ses concurrents, selon iFixit

Le Google Pixel 3a serait beaucoup plus facile à réparer que ses concurrents, selon iFixit

Branchez-vous -
WhatsApp : comment lire ses messages sans envoyer de confirmation de lecture

WhatsApp : comment lire ses messages sans envoyer de confirmation de lecture

Branchez-vous -
Windows 10 voit le grand retour des PowerToys

Windows 10 voit le grand retour des PowerToys

Branchez-vous -
Instagram laisse fuiter les données de millions d’influenceurs

Instagram laisse fuiter les données de millions d’influenceurs

Branchez-vous -
Red Dead Online : fin de la bêta, toutes les nouveautés à venir cet été

Red Dead Online : fin de la bêta, toutes les nouveautés à venir cet été

Branchez-vous -
Test du Xiaomi Mi 9 SE : de l’intelligence, du compact et de la qualité

Test du Xiaomi Mi 9 SE : de l’intelligence, du compact et de la qualité

Branchez-vous -
Pokémon Rumble Rush arrive sur iOS et Android

Pokémon Rumble Rush arrive sur iOS et Android

Branchez-vous -
Xiaomi : avec l’appli MIUI, vous pourrez changer la météo dans vos photos

Xiaomi : avec l’appli MIUI, vous pourrez changer la météo dans vos photos

Branchez-vous -

Carl-Edwin Michel

Carl-Edwin est passionné de technologie et de jeux vidéo. Diplômé en informatique, il est journaliste et chroniqueur en nouvelles technologies depuis 2009. On peut le voir entre autres à l’émission M. Net ainsi que dans les capsules de conseils technos précédant les films présentés dans les cinémas Cinéplex. Il a également collaborer à l’émission Le Journal Techno.