Windows 9, un seul et même OS pour l’ensemble des plateformes

Rumeurs

Microsoft souhaite simplifier les différentes déclinaisons de Windows pour n’offrir qu’un seul système d’exploitation polyvalent pour PC, tablette et téléphone.

C’est du moins ce que rapporte cette semaine Business Insider. Lors de la conférence téléphonique trimestrielle de Microsoft, son PDG a souligné que l’entreprise avait l’intention de consolider les diverses versions de son système d’exploitation.

Cette nouvelle est néanmoins cohérente avec les outils permettant le développement d’applications universelles pour Windows annoncés par Microsoft en avril dernier.

«Nous allons simplifier la prochaine version de Windows de trois systèmes d’exploitation à un seul système d’exploitation unique pour toutes les tailles d’écran», a déclaré Satya Nadella, en parlant de ce qu’il envisageait pour l’entreprise dans l’année à venir.

Tout porte à croire qu’il parlait de Windows 9, sans toutefois en faire spécifiquement mention.

Cette stratégie est diamétralement opposée à celle d’Apple par exemple, voire même celle qu’adoptait Microsoft par le passé.

Cette nouvelle est néanmoins cohérente avec les outils permettant le développement d’applications universelles pour Windows – soit des applications fonctionnant tant sur PC que sur tablette, téléphone intelligent ou console – annoncés par Microsoft en avril dernier.

Attention, cela ne signifie pas que Microsoft ne vendra plus de versions de Windows destinées aux professionnels ou aux entreprises, mais plutôt que la base du système d’exploitation sera la même sur l’ensemble des plateformes.

Qu’en est-il de la Xbox One?

L’article de Business Insider va jusqu’à spéculer que le nouveau système d’exploitation unifié pourrait également affecter les produits Xbox (logiquement, la Xbox One).

En réalité, les propos de Nadella ont plutôt été évasifs en ce qui concerne les plateformes qui seront propulsées par cette nouvelle version de Windows. Soit, les applications universelles qui peuvent être créées par les nouveaux outils seront compatibles avec la Xbox One, mais il serait très surprenant que l’entreprise prenne le risque de revoir les fondations logicielles d’une console mise en marché il y a moins d’un an.

En ce qui concerne le successeur de la Xbox One cependant, tout est possible.