Lucy : le cerveau humain et le mythe du 10%

Science-fiction

Liste de tags

La sortie imminente du film Lucy ravive les débats de salon entourant l’idée reçue selon laquelle nous n’utiliserions que 10% de notre cerveau.

Alors que Lucy (Scarlett Johansson) est contrainte de passer de la drogue à la frontière, les substances expérimentales insérées provisoirement dans son corps se libèrent et s’implantent dans son système. Lucy voit progressivement ses capacités physiques et mentales décupler, lui permettant d’utiliser (enfin!) la totalité de son cerveau, dont elle fera bon usage en faisant notamment revoler des voitures. C’est du Luc Besson, hein.

À moins d’avoir eu comme idole de jeunesse Eric Lindros et d’avoir subi autant de commotions cérébrales que lui, le risque que votre cerveau stagne à 10% est nul.

Mais qu’en est-il de la réalité, utilisons-nous vraiment uniquement 10% de notre cerveau? Après tout, près de la moitié des enseignants britanniques et néerlandais en sont convaincus… Même son de cloche chez le deux tiers des Américains sondés par la Michael J. Fox Foundation for Parkinson’s Research l’an dernier.

N’en déplaise au personnage de neuroscientifique joué par Morgan Freeman dans Lucy, l’imagerie cérébrale permet de prouver qu’il y a de l’activité dans chacune des parties de notre cerveau, même durant le sommeil. Les seules régions inactives seraient celles présentant de graves lésions. Donc, à moins d’avoir eu comme idole de jeunesse Eric Lindros et d’avoir subi autant de commotions cérébrales que lui, le risque que votre cerveau stagne à 10% est nul.

Pour de plus amples informations sur le sujet, je vous invite à regarder cette vidéo produite par TED.

Comme toute légende urbaine, le mythe du 10% perdure parce qu’il profite à certains, notamment les compagnies qui veulent nous vendre des produits pour améliorer nos capacités intellectuelles et «développer notre plein potentiel cérébral».

Ne délaissez pas vos mots-croisés, sudoku et autres jeux d’entraînement intellectuel pour autant, c’est déjà du temps que vous ne perdez pas sur Facebook ou Candy Crush…

Si la prémisse de Lucy ne vous donne pas des boutons, vous apprécierez peut-être également Limitless, un thriller américain de 2011 basé sensiblement sur la même idée.

  • Benoit Vendette

    J’ai crié à la télévision que c’était un vieux mythe le 10% d’utilisation du cerveau en voyant la bande annonce du film. Il y a aussi le film douteux The Purge Anarchy qui est dans le champs avec son titre, on pourrait dire le chaos, mais l’anarchie ce n’est pas se promener dans les rue en tuant des gens, c’est l’ordre sans le pouvoir.

    • claude

      D’accord avec toi. Trop souvent anarchie=chaos, avant l’anarchie était peut-être un utopie mais maintenant avec la technologie d’information on peut parler d’une possibilité.

  • http://Rhialto.com/ Rhialto

    J’ai vu ‘Sans limites’ et j’ai passé un bon moment… maintenant c’est Luc Besson. Habituellement j’ai pas mal tout adoré ce qu’il a fait, mon favori de tout les temps demeure ‘Léon le professionnel’. Donc pour l’histoire j’ai un doute mais puisque c’est de M. Besson, je vais certainement l’écouter, que ce soit cinéma ou dans le confort de mon salon éventuellement.