All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le téléphone axé sur la sécurité a-t-il réellement été piraté?

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Des chercheurs ont déclaré avoir réussi à pirater le Blackphone, un appareil qui se targue d'être à l'abri des pirates et de la NSA. Est-ce bien vrai?

Dans le cadre du plus récent Def Con, le conférence centrée sur le piratage informatique qui se déroulait en fin de semaine à Las Vegas, un groupe de chercheurs nommé TeamAndIRC a annoncé qu’il serait parvenu à pirater le Blackphone en moins de 5 minutes.

Sommes-nous devant un exemple flagrant d’incompétence? Pas tout à fait. Sans surprise, l’entreprise derrière l’appareil le Blackphone a tenu à faire la mise au point sur la question.

Le téléphone en question, lancé en février dernier, a spécifiquement été conçu afin d’être «le premier téléphone intelligent au monde à mettre la vie privée et le contrôle directement dans les mains des utilisateurs». Le Blackphone est propulsé par PrivatOS, une déclinaison d’Android paramétré de façon à ce qu’aucune information ne soit diffusée par le téléphone sans le consentement de son propriétaire, et intègre une gamme de logiciels permettant notamment d’appliquer le chiffrement des appels et des messages textes.

Sommes-nous devant un exemple flagrant d’incompétence? Pas tout à fait. Sans surprise, l’entreprise derrière l’appareil le Blackphone, SGP Technologies, a tenu à faire la mise au point sur les déclarations des pirates.

D’abord, la première intrusion a nécessité que l’utilisateur fasse une action précise afin de gagner l’accès au téléphone, une gaffe que seul quelqu’un de particulièrement imprudent pourrait commettre. En ce qui concerne la deuxième faille, sa présence aurait été volontaire de la part des programmeurs afin d’éviter un bogue potentiel, et elle a été colmatée récemment selon le fabricant.

Sur Twitter, un représentant du groupe TeamAndIRC a déclaré être plutôt triste d’apprendre que la faille a été colmatée auparavant, et a attribué leur exploit contre l’ancien firmware à un simple coup de chance.

Toutefois, les pirates ont annoncé avoir découvert une troisième faille plus tôt aujourd’hui, en se gardant de décrire la vulnérabilité.

Dan Ford, chef de la sécurité chez SGP Technologies, croit que son équipe sera en mesure de corriger la situation rapidement. «Nous allons obtenir les détails, et nous avons confiance que nous serons en mesure de lancer une mise à jour [colmatant la ou les failles] aussi vite que la dernière fois. C’est notre engagement envers la communauté – soit fermer la porte à la menace plus rapidement que n’importe quel autre fabricant d’appareils mobiles», a-t-il écrit sur le blogue de Blackphone.

Les dernières nouvelles

10 jeux prometteurs à mettre sur votre radar en 2021

10 jeux prometteurs à mettre sur votre radar en 2021

Une application de finances personnelles pour ceux qui ne savent pas par où commencer

Une application de finances personnelles pour ceux qui ne savent pas par où commencer

Test du jeu Immortals: Fenyx Rising – La mythologie grecque vue par la magie d’Ubisoft Québec

Test du jeu Immortals: Fenyx Rising – La mythologie grecque vue par la magie d’Ubisoft Québec

Plus d'actualités

5 jeux à surveiller en décembre pour terminer cette étrange année !

5 jeux à surveiller en décembre pour terminer cette étrange année !

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Populaires

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .