Avec la SmartWatch 3, Sony rejoint la famille Android Wear

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Alors que Sony avait pratiquement juré de ne jamais adopter Android Wear, voilà que sa nouvelle montre est propulsée par l'OS de Google.

Difficile d’expliquer ce revirement de situation chez Sony. En effet, quelques jours après le dévoilement d’Android Wear par Google, Ravi Nookala, directeur de la division mobile de Sony aux États-Unis a déclaré : «Nous avons déjà investi du temps et des ressources sur [notre] plateforme, et nous allons continuer dans cette direction

La SmartWatch 3 devrait être lancée cet automne aux alentours de 325$ CA (environ 230€).

Comme quoi rien n’est jamais coulé dans le béton.

Ainsi, Sony a dévoilé aujourd’hui sa nouvelle montre intelligente, la SmartWatch 3. L’accessoire est équipé d’un écran de 1,6 pouce d’une résolution de 320 x 320 pixels, d’un processeur quadricœur cadencé à 1,2 GHz, de 512 Mo de mémoire vive, de 4 Go d’espace de stockage, de la communication en champ proche (NFC), d’une connexion Bluetooth 4.0 et d’une pile de 420 mAh.

Comme les autres produits mobiles de Sony, la SmartWatch 3 est étanche. La montre respecte le standard IP68 – ce qui signifie qu’elle est totalement protégée contre les poussières et peut être submergée au-delà de 1 mètre de profondeur pour une durée de 30 minutes.

Côté prix, vous ne serez pas surpris d’apprendre encore une fois qu’un fabricant mobile n’a pas voulu commenter sur le sujet. On peut s’attendre à ce que la SmartWatch 3 soit affichée aux alentours de 325$ CA (environ 230€). Son lancement est prévu pour l’automne.

Si vous souhaitez un produit équivalent pour moins cher, Sony a également dévoilé le SmartBand Talk, un bracelet intelligent qui permet de profiter de fonctions liées à l’exercice physique et à la santé, pour 230$ CA (ou 160€). Ce produit devrait être mis en marché plus tard cette année.

Le SmartBand Talk est doté d’un écran à encre électronique (noir et blanc) de 1,4 pouce, d’un processeur Cortex-M4, de 2 Mo de capacité de stockage, d’une pile de 70 mAh, de la communication en champ proche (NFC), d’une connexion Bluetooth 4.0 LE et d’une prise Micro USB.

Tout comme la SmartWatch 3, le SmartBand Talk respecte la norme IP-68.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .