Anki Overdrive : des jouets à mi-chemin entre virtuel et réalité

Histoire de jouets

Exclusif

Se divertir n’a jamais été aussi aisé, que ce soit avec son téléphone et ses centaines d’applications, mais aussi grâce à de nouveaux types de jouets connectés qui mêlent astucieusement réalité et virtualité.

De plus en plus de manufacturiers de jouets et autres gadgets électroniques essaient de rejoindre ce jeune public qui ne peut désormais plus vivre sans son téléphone ou sa tablette. L’évolution est donc logique et le seul moyen de capter leur attention est d’intégrer leur plateforme de communication favorite à des jouets qu’ils peuvent utiliser dans leur environnement quotidien.

Des jouets tels des passerelles entre réel et virtuel

Alors que le réel prend la forme de petits bolides qui peuvent paraître insignifiants, c’est grâce aux téléphones et aux tablettes que le jeu prend tout son sens.

Il y a quelques années, les drones de Parrot ont commencé à proposer une multitude de jeux en réalité augmentés permettant de transformer votre salon en champs de bataille. Puis ce fut au tour de Sphero et Ollie, une boule et un tube contrôlés par un téléphone grâce auxquels vous pouvez faire des courses d’obstacles et autres activités pour le moins surprenantes. C’est désormais à l’un des jouets favoris des petits garçons (non, ce n’est pas un commentaire sexiste) de passer à la moulinette de la réalité virtuelle avec Anki Overdrive, un circuit automobile miniature sur lequel il se passe bien plus de choses que ce que nos yeux nous permettent de voir.

Le circuit routier électrique de notre jeunesse, en version 2.0

La course a toujours été l’un des loisirs les plus populaires, quel que soit notre âge où la façon de la pratiquer. Depuis des années, cette bonne vieille piste de course électrique qui était autrefois le cadeau de Noël par excellence n’avait pas vraiment évolué, hormis quelques nouveautés comme les voitures sans rail permettant les dépassements. Anki a donc décidé de commencer sa petite révolution du circuit old school avec Drive, un jeu de course mettant en action de petites voitures contrôlées par Bluetooth sur une piste dessinée sur un tapis que l’on peut rouler avant de le ranger.

Quoique très pratique, Anki Drive offrait malheureusement peu de nouvelles options. Certes, des informations comme le nombre de tours et différents boosts étaient disponibles, mais les limitations de son tapis ne permettait pas tout le potentiel du circuit routier électrique traditionnel.

Avec leur nouvelle création, Anki Overdrive, c’est un véritable circuit à l’ancienne que le joueur pourra modéliser à sa façon en connectant magnétiquement chacune des parties qui le constituent. Rampes surélevées, virages en angle, lignes droites rétrécies et autres variantes offriront tout un panel de combinaisons possibles afin de créer la piste rêvée à chaque partie.

Une jouabilité invisible à l’oeil nu

Sortez vos canons lasers, lancez des ondes de chocs, des missiles ou immobilisez votre ennemi à votre guise.

Alors que le réel prend la forme de petits bolides qui peuvent paraître insignifiants, c’est grâce aux téléphones et aux tablettes que le jeu prend tout son sens. En effet, en plus de pouvoir contrôler les voitures à l’aide de notre tendre moitié virtuelle (lisez ici votre téléphone), vous pourrez aussi ajouter une couche de jouabilité digne de Mario Kart ou WipEout. Sortez vos canons lasers, lancez des ondes de chocs, des missiles ou immobilisez votre ennemi en appuyant sur une des commandes de votre écran.

C’est donc une fois de plus dans l’imaginaire (même si les règles sont belles et bien programmées) que les enfants, grands ou petits, pourront vivre leurs aventures.

Le jeu en vaut-il la chandelle?

ankioverdrivepiste

Annoncée pour septembre 2015, cette version sur les stéroïdes de leur premier opus nécessitera quand même un coûteux investissement. Avec des véhicules à près de 50$ US pièce et un circuit qui dépasse les 100$ US, il va vraiment falloir que la valeur ajoutée soit flagrante dès les premiers tours de pistes. Vendre du plastique a toujours été chose facile, le plus difficile dans cet exercice étant de le rendre toujours aussi intéressant après quelques jours d’usage.

Espérons donc qu’une pléthore d’applications permettant de varier les plaisirs sur le même thème sera au rendez-vous, car il y a fort à parier qu’en cas contraire, et comme d’habitude, vos enfants passeront plus de temps à jouer avec les cartons qu’avec les jouets eux-mêmes!