Lorsqu’une IA apprend à jouer à Super Mario World

Intelligence artificielle

Un adepte de Super Mario World s’est amusé à concevoir une intelligence artificielle pouvant apprendre à compléter l’un des premiers niveaux du jeu.

En effet, MarI/O (tel est son nom) est parvenu à compléter Donut Plains 1 sans mourir, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’avait absolument aucune donnée par rapport au jeu au départ. En fait, afin de motiver le logiciel à progresser dans le niveau, son concepteur Seth Bling a intégré la valeur fitness (mise en forme) qui augmente lorsque Mario se dirige vers la droite. L’objectif premier de l’intelligence artificielle étant ainsi d’obtenir le plus haut chiffre, il tente naturellement (en fait, artificiellement) de se diriger toujours plus loin à droite, et par conséquent, de terminer le tableau dans lequel il se trouve.

En respectant la théorie de l’évolution, le comportement de MarI/O s’est progressivement transformé suite à une série d’essais-erreurs. Si bien qu’avec les données acquises après 34 générations, le programme a enfin réussi à atteindre son principal objectif.

Bref, si l’intelligence artificielle vous intéresse, ou si vous êtes simplement fan de Super Mario World, la vidéo vulgarise très bien la logique derrière MarI/O, en présentant notamment un schéma du réseau neurologique des prises de décisions liées avec les divers éléments qui se retrouvent sur son chemin, et les boutons sur lesquels le logiciel «appuie» pour poursuivre sa route.

Cette initiative est non sans rappeler celle rapportée par The Guardian en janvier dernier, où des chercheurs de l’université de Tübingen en Allemagne on également travaillé à l’élaboration d’une intelligence artificielle en lien avec Mario. Il faut croire que le célèbre plombier italien a marqué l’enfance de plus d’un…