La Nintendo NX pourrait être propulsée par AMD

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
De nouvelles bribes d'informations alimentent une rumeur qui ne semble pas vouloir mourir : Nintendo pourrait favoriser AMD au détriment d'IBM pour le système sur puce de sa prochaine console.

Tout indique que Nintendo pourrait être le dernier fabricant de consoles à adopter AMD comme principal fournisseur de processeurs, à l’instar de Microsoft et Sony. Par conséquent, Nintendo quitte le navire du PowerPC d’IBM – sur lequel elle navigue depuis la GameCube – pour basculer vers l’architecture x86, qui domine le marché informatique depuis de nombreuses années.

AMD a confirmé cette semaine qu’elle venait de conclure une entente pour la fabrication d’un troisième système sur puce de type semi-personnalisé.

Il faut dire qu’un lien entre Nintendo et AMD existe déjà avec la Wii U, puisque le fabricant de semiconducteurs est déjà responsable du coprocesseur graphique de la console.

Maintenant, soulignons qu’AMD classe ses produits destinés pour les consoles de jeux vidéo comme des processeurs semi-personnalisés (ou semi-custom). Lorsque l’on apprend que la PDG d’AMD, Lisa Su, a confirmé cette semaine que son entreprise venait de conclure une entente pour la fabrication d’un troisième système sur puce de type semi-personnalisé, les probabilités que ce nouveau client soit Nintendo sont plutôt très élevées.

La Nintendo NX pourrait-elle être rétrocompatible dans ce cas?

Bien entendu, passer d’une architecture RISC (PowerPC) à CISC (x86) représente un défi pour AMD si Nintendo souhaite préserver la rétrocompatibilité de sa console. Apple a déjà prouvé par le passé que cette transition pouvait se faire sans bouleverser son basin d’utilisateurs, et ce dans le marché de l’informatique, où la rétrocompatibilité est pratiquement un besoin fondamental. Logiquement, une Nintendo NX aussi puissante (voire plus puissante) que la PlayStation 4 et la Xbox One ne devrait pas avoir trop de mal à émuler la Wii U.

La Nintendo NX sera-t-elle propulsée par une puce d’AMD? C’est fort possible. Encore faut-il considérer cette «plateforme de jeux vidéo avec un tout nouveau concept» soit une console de salon à proprement parler. Feu Satoru Iwata a toujours parlé de ce projet comme d’une plateforme complémentaire à la Wii U et la 3DS. En même temps, c’est exactement la description que Nintendo a utilisée lors du dévoilement de la Nintendo DS – une stratégie employée pour réduire l’impact négatif potentiel sur les ventes du Game Boy Advance.

Si cette rumeur s’avère fondée, il serait très étonnant que la Nintendo NX soit une console hybride (à la fois de salon et portable), puisque l’architecture x86 se prête moins aux appareils mobiles. À moins qu’AMD travaille à la conception d’un système sur puce ARM?

Les dernières nouvelles

Mises à pied et annulations de projets chez le créateur de Pokémon Go

Mises à pied et annulations de projets chez le créateur de Pokémon Go

Huawei GT 3 Pro : une montre connectée qui sauvera votre sommeil

Huawei GT 3 Pro : une montre connectée qui sauvera votre sommeil

Le studio montréalais de réalité virtuelle Felix and Paul prêt à décoller vers la Lune

Le studio montréalais de réalité virtuelle Felix and Paul prêt à décoller vers la Lune

Plus d'actualités

Huawei Mate Xs 2 : le Galaxy Fold de Samsung dans la mire

Huawei Mate Xs 2 : le Galaxy Fold de Samsung dans la mire

Nintendo entamera une tournée estivale à travers le Canada !

Nintendo entamera une tournée estivale à travers le Canada !

Turbulent: une compagnie québécoise qui s’est démarquée durant la pandémie

Turbulent: une compagnie québécoise qui s’est démarquée durant la pandémie

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Le «bouclier canadien» vous protégera des cybermenaces

Le «bouclier canadien» vous protégera des cybermenaces

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .