Activision Blizzard fait l’acquisition de King, créateur de Candy Crush

Industrie du jeu vidéo

Le studio de jeux mobiles irlandais King Digital Entertainment devient propriété d’Activision Blizzard pour la coquette somme de 5,9 milliards de dollars US.

Puisque King est principalement connu pour le succès de Candy Crush, la nouvelle d’aujourd’hui est rapidement devenue un prétexte pour faire des titres avec des jeux de mots du genre «Activision dévore Candy Crush». Nous vivons malheureusement dans un monde où trop de médias s’improvisent humoristes.

Ce rachat démontre l’intérêt soutenu que porte Activision Blizzard envers une stratégie axée sur un impressionnant bassin d’utilisateurs.

Cela dit, cette nouvelle s’ajoute au marathon d’acquisitions qui frappe les entreprises ces derniers mois, particulièrement auprès de celles issues du secteur technologique.

De plus, ce rachat démontre l’intérêt soutenu que porte Activision Blizzard envers une stratégie axée sur un impressionnant bassin d’utilisateurs, qu’il manifestait déjà notamment avec World of Warcraft et plus récemment, la portion multijoueur de Destiny.

«Avec un réseau mondial combiné de plus d’un demi-milliard d’utilisateurs actifs par mois, notre potentiel de rejoindre les auditoires du monde entier sur l’appareil de leur choix nous permet de livrer de grands jeux à encore plus d’audience que jamais auparavant», a déclaré le PDG d’Activision Blizzard, Bobby Kotick.

«Nous sommes ravis de conclure cette acquisition avec Activision Blizzard», ajoute le PDG de King, Riccardo Zacconi. «Depuis 2003, nous avons construit l’un des plus grands réseaux de joueurs sur appareils mobiles et Facebook, avec 474 millions d’utilisateurs actifs mensuels en date du troisième trimestre de 2015, et notre équipe talentueuse a créé certaines des plus populaires séries de jeux mobiles. Nous croyons que cette acquisition va nous très bien nous positionner pour la prochaine phase de l’évolution de notre entreprise et apportera des avantages clairs pour nos joueurs et nos employés.»

Alors que King affichait des performances plutôt décevantes à la Bourse de New York, clôturant à 15,54$ US à la fermeture des marchés ce lundi, le titre est évalué à 17,72$ US au moment d’écrire ces lignes.

L’offre d’Activision Blizzard prévoit un versement de 18$ US par action en numéraire, et la transaction devrait être bouclée d’ici le printemps 2016, sous réserve de l’acceptation des actionnaires et des autorités compétentes.

Une fois la transaction complétée, King demeurera une entité indépendante sous la direction de Zacconi et du directeur créatif Sebastien Knutsson, cofondateur de l’entreprise avec Zacconi et cinq autres partenaires.

  • Gumby

    5,9 Milliards….. Pour un jeu de bonbons.. C’est fou.

  • xfinity

    Il est amusant de noter que Vivendi (la société de Bolloré qui vient de rentrer dans le capital d’Ubisoft de façon assez agressive) était encore l’actionnaire majoritaire d’Activision Blizzar jusqu’en juillet 2013.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Un conflit d’intérêt que Guillemot n’a pas manqué de souligner dans son entrevue avec Les Échos (à ce que je me souviens).

  • Lucky Luke

    Du bel argent gaspillé sur des jeux en déclin dont le public cible se fiche

  • Steve Rodrigue

    Tant qu’ils ne feront pas de crossover entre Candy Crush et WarCraft, je vais respecter leur décision. ;)