Les conditions d’utilisation d’iTunes en version bande dessinée

Dessine-moi un mouton

Le long texte légal dont vous avez accepté les conditions sans les avoir lues est désormais disponible dans un format un peu plus amusant.

Parmi les diverses plaies qui nuisent à l’existence des internautes, on retrouve sans contredit les fameuses conditions d’utilisation des divers services en ligne. Celles d’Apple qui se rapportent à iTunes constituent 24 896 mots pour la version française applicable au Canada – soit les trois quarts du nombre que l’on retrouve dans L’Étranger d’Albert Camus.

Il va de soi que le temps nécessaire à passer à travers de l’ensemble des conditions d’utilisation qui encadrent les services que vous utilisez au quotidien serait mieux investi à la lecture de quelques romans. Cela dit, si vous souhaitez être en paix avec vous même et savoir ce que vous avez accepté exactement, l’initiative du dessinateur américain Robert Sikoryak risque de vous intéresser.

Quand Tintin se prend pour Steve Jobs (ou le contraire).

Quand Tintin se prend pour Steve Jobs (ou le contraire).

The Unabridged Graphic Adaptation of iTunes Terms and Conditions est la reproduction intégrale du texte légal imposé par l’utilisation de la boutique en ligne d’Apple amalgamée à des extraits de certaines des plus populaires bandes dessinées à avoir vu le jour. En passant par les traits d’Hergé, de Schultz, de Steranko, et de Walker, Sikoryak a remplacé le protagoniste par une version adaptée de Steve Jobs qui raconte (de façon un peu absurde) la totalité des conditions en question.

Bien entendu, le projet n’est pas endossé par Apple. Qui plus est, les conditions d’utilisation d’iTunes sont sujettes à changement sans préavis, et celles-ci ont été mises à jour pour la dernière fois le 21 octobre 2015 – alors que l’initiative de Sikoryak a débuté en septembre dernier.

N’empêche, l’idée est bonne, et parcourir les images publiées sur Tumblr vous donnera au moins une bonne idée de ce que l’on retrouve dans ces conditions d’utilisation que l’on ne lit pas.

  • Gaston

    Sur l’image du haut (la jaune), il y a un Steve Jobs qui ressemble à Red Ketchup.