La météo du 6 décembre 2050 selon Radio-Canada

Changements climatiques

Québec

Afin de sensibiliser la population aux conséquences des changements climatiques, le service de l’information de Radio-Canada propose ses prévisions de ce que le pays pourrait avoir comme météo dans… 35 ans.

Tandis que la conférence internationale de l’ONU sur les changements climatiques, la COP21, se déroule cette semaine à Bourget en banlieue de Paris, la météorologue Ève Christian a participé à un exercice visant à déterminer le temps qu’il fera le 6 décembre 2050 si rien ne change au niveau du comportement de la planète.

D’apparence loufoque, voire absurde, ce bulletin fictif n’est toutefois pas sans fondement scientifique. Présenté par la chroniqueuse culturelle et météo Julie Jasmine Boudreau, ce scénario météorologique se base sur des études réalisées par des experts en matière de réchauffement climatique.

La probabilité de ces prévisions a notamment été validée par Alain Bourque, directeur général d’Ouranos, consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques fondé par le gouvernement du Québec, Hydro-Québec et Environnement Canada.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que des météorologues se prêtent à ce type d’exercice. Comme le rapporte le Huffington Post, des bulletins fictifs visant l’Allemagne, la France, le Pérou et le Vietnam avaient été produits l’an dernier par l’Organisation météorologique mondiale afin de sensibiliser la population à l’impact du réchauffement de la planète.

  • DJ

    MétéoMedia avait fait la même chose l’an passé non ?

  • Charlie

    Et dire qu’on en parle depuis les années 80 de ce réchauffement, il est grand temps que l’humanité se botte le derrière et quelle fasse plus confiance à la communauté scientifique et ses avancées ! Quand même heureux de voir qu’on semble en parler de plus en plus !