Mozilla lance Focus, un bloqueur de contenu pour iOS (MAJ)

Vie privée

Liste de tags

La fondation derrière Firefox propose désormais un outil servant à mieux contrôler la façon dont vous êtes traqué en ligne.

MISE À JOUR : Focus by Firefox est désormais disponible dans l’App Store au Canada.


Attention, il est question ici d’un bloqueur de contenu, et non d’un bloqueur de publicité. Une nuance importante, car bien que Focus provoquera la disparition de certaines publicités, l’application est conçue pour filtrer les traqueurs qui collectent vos informations personnelles afin d’afficher, par exemple, de la publicité ciblée selon vos préférences.

Focus n’est compatible qu’avec Safari, et non Firefox. La raison est qu’Apple ne permet pas aux applications de s’ingérer dans les navigateurs conçus par des tiers.

Une fois téléchargée, l’utilisateur peut configurer Focus afin de choisir ce qu’il souhaite bloquer selon quatre critères : les traqueurs de publicité, les traqueurs analytiques (utiliser pour compiler des statistiques de fréquentations de sites web), les traqueurs des réseaux sociaux, et les autres traqueurs non attribuables aux précédentes catégories.

Afin d’augmenter la performance de votre navigation Internet, il est également possible de bloquer les polices de caractères web, qui sont automatiquement téléchargées en arrière-plan lors d’une première visite sur un site les employant (ou lorsque la cache de votre iPhone ou iPad a été récemment nettoyée).

Fait surprenant : Focus n’est compatible qu’avec Safari, et non Firefox. La raison est qu’Apple ne permet pas aux applications de s’ingérer dans les navigateurs conçus par des tiers. Mozilla a toutefois souligné qu’elle explorait la situation afin de voir comment proposer l’outil aux utilisateurs de Firefox sur iOS.

À noter que Focus emploi la même liste de blocage que le mode de navigation privée de Firefox sur Android, Linux, OS X et Windows. Cette liste est fournie par l’entreprise Disconnect, une startup qui se spécialise dans l’identification de traqueurs intrusifs qui menacent la vie privée.

«Nous pensons que la liste publique de Disconnect constitue un bon point de départ qui démontre la valeur des données ouvertes», a déclaré Denelle Dixon-Thayer, directrice juridique de Mozilla. «Elle fonde sa liste sur une définition publique de ce qu’est un traqueur, et identifie publiquement les modifications qu’elle y apporte afin que les utilisateurs et les fournisseurs de contenu puissent voir et comprendre comment les normes sont appliquées.»

Vous pouvez consulter la liste en question ainsi que ses changements en visitant la page GitHub de Disconnect.

Enfin, mentionnons que Focus n’est disponible qu’aux États-Unis pour le moment. Puisque l’application est gratuite, il est possible de créer un compte iTunes américain même si vous ne tenez pas de carte de crédit associée à une adresse américaine afin de la télécharger. Bien que la fondation n’ait rien précisé concernant le déploiement de Focus à l’étranger, la logique nous pousse à croire que l’application pourrait intégrer le marché canadien et européen à court ou moyen terme.