Les 8 prédictions pour 2016 les moins risquées de toute la geekosphère

Prédictions

Exclusif

La meilleure façon d’éviter de se tromper, c’est encore de prédire une évidence. Voici donc les événements que nous n’avons absolument aucune chance d’éviter en 2016, histoire de vous donner le temps de vous y préparer à l’avance.

À chaque fin d’année, il est de bon ton de se remémorer les moments forts (ou faibles; tellement, tellement faibles) qui ont marqué la dernière révolution de la Terre autour du Soleil. On aime ça. Parce que c’est la tradition, et que les traditions, c’est important.

C’est en quelque sorte ce que je ferai pour vous aujourd’hui, mais en y ajoutant mes prédictions sur ce qui vous attend au cours des 12 prochains mois. Non pas parce que je suis devin, mais parce que l’humanité, quand on y pense, est étonnamment prévisible. Attachez vos tuques même s’il n’y a pas d’hiver, ça va chauffer!

Quelqu’un fera la file pour acquérir un produit geek beaucoup trop longtemps pour rien

Des gens qui ont fait la queue pendant très longtemps (Photo : Anirudh Koul).

Des gens qui ont fait la queue pendant très longtemps (Photo : Anirudh Koul).

À Los Angeles, des gens aux priorités un tantinet discutables ont récemment campé devant un cinéma pendant 12 jours afin d’être certains d’entrer les premiers pour y voir Star Wars : The Force Awakens. Alors qu’ils avaient déjà acheté leurs billets en ligne depuis des mois et qu’ils étaient donc certains d’avoir des sièges.

En cette époque où l’on reçoit un nouvel iPad plus vite quand on le précommande sur Internet que si on se donne le mal d’aller poireauter à la boutique, «faire la file» pour un nouveau produit est une relique d’un temps perdu.

On présume que les gens qui sont arrivés 30 minutes avant la représentation et qui se sont retrouvés assis à côté de ces exaltés ont beaucoup ri d’eux, avant de remarquer les effluves qui en émanaient et de réaliser qu’ils auraient bien du mal à digérer leur popcorn.

En cette époque où l’on reçoit un nouvel iPad plus vite quand on le précommande sur Internet que si on se donne le mal d’aller poireauter à la boutique, et où les éditeurs de jeux vidéo nous supplient quasiment d’acheter leurs produits par téléchargement plutôt qu’en magasin, «faire la file» pour un nouveau produit est une relique d’un temps perdu. D’accord, pour certains, se pointer à un magasin avant l’ouverture et échanger avec d’autres passionnés peut constituer une expérience sociale amusante. Mais pour ça, un gros 20, 30 minutes suffit. 

Il n’y a pas de raison d’étirer l’attente plus longtemps, sauf si au bout de la file il y a les derniers billets d’avion sur un vol en partance de l’Afghanistan.

Et pourtant, quelque part en 2016, on aura tout de même droit à des reportages sur des gens qui campent dehors pour mettre la patte sur un gadget cinq minutes avant le reste de l’humanité. 

Ce ne sera probablement pas pour un BlackBerry.

BlackBerry deviendra encore moins pertinente en 2016

John Chen, PDG de BlackBerry (Photo : Reuters).

John Chen, PDG de BlackBerry (Photo : Reuters).

Justement, à chaque début d’année, on se dit : «Ce n’est pas possible, BlackBerry ne peut pas tomber encore plus bas!» Et chaque fois, on a tort. Alors aujourd’hui, je l’affirme haut et fort : BlackBerry perdra encore des plumes en 2016. 

Ça ne sera pas facile. Au deuxième trimestre de 2015, la part de BlackBerry sur le marché mondial du téléphone intelligent était tombée à 0,3%, ce qui se compare à peu près à la cote de popularité de la bactérie C. difficile ou au pourcentage de tous les dentistes qui recommandent de se laver les molaires avec du caramel à la fleur de sel.

Mais si quelqu’un peut y parvenir, c’est bien l’ancien joyau de l’industrie technologique canadienne, qui a récemment dépensé 425 millions de dollars – sans doute trouvés derrière le plus gros coussin de sofa de l’histoire du monde – pour acheter une firme de sécurité avec laquelle BlackBerry a pourtant l’habitude de se chicaner devant les tribunaux. Et qui semble bien avoir décidé de miser tout son avenir sur la pénétration du marché Android, où l’attendent des dizaines d’autres manufacturiers dont la plupart n’ont jamais trouvé le moyen d’en tirer un sou de profit.

On leur souhaite quand même la meilleure des chances. Les quelques geeks qui travaillent encore chez BlackBerry méritent tout notre soutien.

Quelqu’un prédira la fin des blogues, des podcasts, etc.

podcasting

Non.

Quelqu’un annoncera une révolution dans le paiement électronique

amexpay2

Non plus.

Une victime innocente vivra un cauchemar de relations publiques à cause d’Internet

cyberintimidation

Je n’ai habituellement pas beaucoup d’empathie envers les Texans. Un État qui élit Ted Cruz à un poste de sénateur et qui permet le port d’armes dissimulées sur les campus universitaires mérite tout ce qui lui arrive de mal. 

Cependant, je ne peux que compatir envers Mark Oberholtzer, ce pauvre plombier qui a vendu son vieux camion à un concessionnaire et qui a eu la mauvaise surprise de le retrouver sur une photo virale de l’État islamique avec son nom et les coordonnées de sa compagnie encore peints sur les portes. Je vous laisse imaginer les conséquences sur la qualité des messages laissés dans sa boîte vocale.

Si Oberholtzer décide de changer de nom pour retrouver sa quiétude, on lui recommande de contacter l’avocat de la compagnie connue jusqu’à tout récemment sous le nom de… Isis Pharmaceuticals, qui s’y connaît sans doute un peu trop à son goût. («Isis» étant l’acronyme sous lequel l’État islamique est le plus souvent désigné en anglais.) 

Une semi-célébrité se couvrira de ridicule sur les réseaux sociaux

jeunesordinateurdrole

Insérez vos propres exemples ici; le nombre de personnes qui auraient dû tourner leurs cellulaires sept fois dans leurs bouches avant de tweeter en 2015 est tellement élevé que vous pouvez sûrement en trouver trois ou quatre sans trop forcer. 

On croirait d’ailleurs que ces multiples exemples suffiraient à convaincre les autres de faire attention. Mais ça fait des années que ça dure et personne ne semble avoir reçu le mémo. 

Par conséquent, je parie que ma prédiction se réalisera au plus tard le 6 janvier.

Une nouvelle technologie sera exploitée pour tricher aux Jeux olympiques

desintox

De quoi parlera-t-on le plus l’été prochain? Probablement d’une nouvelle drogue sportive ultra-puissante et à peu près impossible à détecter. C’est plate tellement c’est banal, mais c’est comme ça. Et quelques-uns des héros qui se seront couverts d’or, de gloire et de cash à Rio seront démasqués en 2027 ou en 2031, lorsque la technologie du dépistage aura finalement rattrapé celle qui leur aura permis de gagner sans mérite.

Tant qu’à tricher, j’aimerais bien que les tricheurs se donnent au moins la peine de faire quelque chose d’original. Par exemple, les infortunés compétiteurs de la voile, qui devront baigner dans l’archi-polluée baie de Rio, pourraient engager des savants fous pour les transformer en mutants capables d’avaler l’eau polluée, de la convertir en vapeur et de la souffler dans leurs voiles pour aller plus vite. Mais c’est sans doute trop demander.

Il y aura de la chicane au sujet de Star Trek Beyond

kirkfache

Et de Rogue One. Et du film de Warcraft. Et d’Independence Day : Resurgence. D’innombrables articles seront publiés pour décrier les divergences par rapport aux traditions des franchises, pour analyser les moindres détails des bandes annonces, pour divulgâcher les punches et dénoncer la divulgation de ces mêmes punches, et pour comparer l’un à l’autre afin de prouver que tel réalisateur est une abomination tandis que tel acteur aurait été tellement meilleur que tel autre.

Pendant ce temps, la plupart des fans iront voir tous ces films sans se préoccuper le moins du monde de ces psychodrames artificiels et ils en tireront bien du plaisir. 

C’est ce que je vous souhaite à vous aussi; en attendant, passez de joyeuses fêtes et on se retrouve en 2016!

  • 010010010

    Une tendance que tu as oublié. Plus et encore plus de pub, sans oublié les commandites.

  • Lucky Luke

    Une autre prédiction: Apple va sortir des iPhones et des ordinateurs encore moins pratiques tout en étant encore plus cher. (…et ca va se vendre encore plus!)