Facebook offrira des fils d’actualités par catégorie

Mise à l'essai

Encore une fois, Facebook envisage peaufiner la formule de son application mobile afin d’en améliorer l’expérience.

Des captures d’écran publiées par Jason Stein sur Twitter donne un aperçu de la mise à l’essai de multiples fils d’actualités permettant de filtrer le contenu du réseau social par catégorie. L’utilisateur se retrouve ainsi avec de nouveaux onglets situés dans le haut de l’écran, proposant les choix de News Feed, Travel, Style, Headlines et More.

styleheadlines

Cette stratégie rappelle notamment celle de la défunte application Paper. Elle fait également suite à une autre mise à l’essai similaire observée en octobre dernier sur la version web de Facebook. Toujours selon ces captures d’écrans, chacune des sections semble être personnalisable, bien que l’on ignore exactement comment ces paramètres sont présentés.

«Les gens nous ont dit qu’ils aimeraient voir de nouvelles options et avoir davantage de conversations à propos de sujets centrées sur leurs champs d’intérêt», a déclaré un porte-parole de Facebook à The Verge. «Nous testons donc des fils d’actualités pour les utilisateurs qui souhaitent voir différentes publications de gens ou de pages triées par champ d’intérêt.»

Magasinez sur Facebook

Parallèlement à cette mise à l’essai, Facebook poursuit également l’exploration de son Marketplace, une fonction permettant d’effectuer des achats directement à partir de son application mobile.

marketplace

«Cette expérience va évoluer au fil du temps, alors que nous en apprenons plus sur ce qui est pertinent pour les utilisateurs et efficace pour les entreprises», a ajouté le porte-parole, soulignant que cette fonction n’en est toujours qu’aux premières phases de tests pour l’instant.

Facebook souhaite ainsi rivaliser avec les Craigslist et Kijiji de ce monde. L’entreprise a d’ailleurs déjà manifesté ses intentions sur sa version web avec la récente section nommée Groupes de vente.

Fidèle aux habitudes de l’entreprise, le déploiement de ses nouveautés n’a été réalisé qu’auprès d’une poignée d’utilisateurs résidants aux États-Unis.