Uber dépasse le cap du milliard de trajets effectués par ses chauffeurs

Taxi nouveau genre

L’année 2015 se termine en grand chez Uber, qui annonce avec fierté avoir comptabilisé plus d’un milliard de trajets depuis sa fondation.

«Marvin et Ara viennent de faire notre journée», a déclaré l’entreprise sur son blogue hier soir. «Leur trajet de 5£ par le biais d’UberX à travers les rues de Londres à la veille de Noël à partir du parc London Fields pour se rendre dans le quartier de Hoxton à bord de la Honda Insight hybride d’Ara représente le milliardième voyage d’Uber.»

Si aux États-Unis, SideCar vient d’abandonner ses activités, la Chine et l’Inde se présentent comme des marchés où il est difficile pour la société californienne de percer.

«Un milliard. Ça fait beaucoup de clients et de pilotes qui ont partagé la route, des moments spéciaux, et des célébrations ensemble», ajoute Uber. Visiblement, se faire reconduire par Uber se résume ni plus ni moins à un party dans l’habitacle d’une voiture aux yeux de l’entreprise.

Il va de soi que cette nouvelle représente une étape importante pour Uber, qui a connu une fois de plus une année remplie de controverses et de tracas légaux. L’entreprise devra à nouveau tenter de convaincre les autorités de réglementation d’une multitude de marchés qui ont des doutes quant à l’impact des activités d’Uber sur celle des opérateurs de taxi déjà en place – notamment au Canada.

Uber doit également composer avec une forte concurrence. Si aux États-Unis, SideCar vient d’abandonner ses activités, la Chine et l’Inde se présentent comme des marchés où il est difficile pour la société californienne de percer, devant les rivaux Didi (en Chine) et Ola (en Inde). D’ailleurs, Didi a récemment annoncé un partenariat avec Lyft, GrabTaxi et Ola visant à contrer la montée d’Uber.