All time Nerds BetterBe Carrières

Selon Netflix, les estimations de NBC sont «remarquablement inexacts»

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Les tensions entre Netflix et les réseaux de télévision traditionnels ont atteint un paroxysme au cours des derniers jours, alors que les dirigeants de l'industrie tentent de forcer Netflix à dévoiler les cotes d'écoute de ses séries exclusives.

Une surprise attendait les journalistes mercredi dernier lors d’un événement organisé par la Television Critics Association. En effet, le président de la recherche et du développement des médias de NBC Universal, Alan Wurtzel, a levé le voile sur les mesures d’audience du plus important rival de son industrie : Netflix.

«[Ted Sarandos] ne devrait pas dire que quelque chose sera un succès quantifiable sans avoir l’intention de fournir des données et la méthodologie derrière ces statistiques. L’un ne fonctionne pas sans l’autre.»

En somme, il a révélé que la traction de celles-ci était équivalente à celle des téléséries diffusées à la télévision traditionnelle. Selon Wurtzel, un épisode de Jessica Jones a attiré en moyenne 4,8 millions de spectateurs âgés de 18 à 48 ans pendant une période de 35 jours. De son côté, un épisode de Master of None accroche 3,9 millions de spectateurs, tandis qu’un épisode de Narcos bénéficie en moyenne d’une audience de 3,2 millions d’utilisateurs.

Comment NBC en est-elle arrivée à ces chiffres? L’entreprise a fait affaire avec Symphony, une firme spécialisée en statistiques qui a récemment lancé Video Pulse, une application mobile servant à mesurer la taille d’une audience pour des contenus prédéterminés. Cela signifie que le serveur avec lequel l’application transite des données avait en banque la piste audio d’une panoplie de téléséries, dont celles de Netflix. En extrapolant ses observations, Symphony en est donc arrivé à ces chiffres.

Mais voilà, dimanche dernier, Ted Sarandos, le directeur de la programmation de Netflix, a riposté aux allégations de NBC en affirmant que les chiffres avancés étaient «remarquablement inexacts», en demandant du même souffle pour quelle raison NBC consacrait autant de temps et d’énergie à estimer les mesures d’audience de Netflix.

«Peut-être parce que c’est plus amusant que de parler des cotes d’écoute de NBC», a-t-il rétorqué.

Ce ping-pong entre les réseaux traditionnels et le service de webdiffusion bat son plein tandis que le phénomène du cord cutting qui prend de l’ampleur aux États-Unis. Rappelons que Sarandos a récemment annoncé que Netflix comptait proposer 31 téléséries originales au courant de 2016, alors que l’entreprise investira 6 milliards de dollars afin d’acquérir du contenu pour son catalogue.

Des affirmations sans fondement

Gary Newman, codirecteur en chef de Fox Television Group, a critiqué une précédente affirmation de Ted Sarandos, qui a affirmé le mois dernier que Narcos allait être la série la plus regardée cette saison, tous services confondus, et non pas Game of Thrones comme ce fût le cas auparavant.

«Netflix a attiré ce genre de mépris lorsqu’elle va jusqu’à affirmer que sa série aura la plus haute cote d’écoute», a déclaré Newman.

Son collège John Landgraf, PDG de FX, partage sans surprise la même opinion : «[Ted Sarandos] ne devrait pas dire que quelque chose sera un succès quantifiable sans avoir l’intention de fournir des données et la méthodologie derrière ces statistiques. L’un ne fonctionne pas sans l’autre.»

Continuez votre lecture

Netflix offrira deux fois plus de productions originales

Netflix offrira deux fois plus de productions originales

Laurent LaSalle -
YouTube intégrera le calcul des auditoires télévisuels

YouTube intégrera le calcul des auditoires télévisuels

Laurent LaSalle -
NBC préparerait un service vidéo comprenant SNL et The Tonight Show

NBC préparerait un service vidéo comprenant SNL et The Tonight Show

Laurent LaSalle -
Netflix refuse de remettre les données confidentielles de ses utilisateurs au CRTC (MAJ)

Netflix refuse de remettre les données confidentielles de ses utilisateurs au CRTC (MAJ)

Laurent LaSalle -
Des films de Netflix à l’affiche dans des salles de cinéma aux États-Unis

Des films de Netflix à l’affiche dans des salles de cinéma aux États-Unis

Laurent LaSalle -
La télévision selon Snapchat s’en vient

La télévision selon Snapchat s’en vient

Netflix dévoile son échelle de graduation du binge watching

Netflix dévoile son échelle de graduation du binge watching

Laurent LaSalle -
Netflix lance Flixtape pour créer et partager vos propres listes de lecture

Netflix lance Flixtape pour créer et partager vos propres listes de lecture

Laurent LaSalle -
Netflix réitère son refus de se soumettre au CRTC

Netflix réitère son refus de se soumettre au CRTC

Laurent LaSalle -
Netflix cède un peu de place à YouTube et ses semblables aux États-Unis

Netflix cède un peu de place à YouTube et ses semblables aux États-Unis

Laurent LaSalle -
Netflix transcodera son catalogue entier pour optimiser sa diffusion

Netflix transcodera son catalogue entier pour optimiser sa diffusion

Laurent LaSalle -
Le bassin d’abonnés de Netflix atteint 65 millions d’utilisateurs

Le bassin d’abonnés de Netflix atteint 65 millions d’utilisateurs

Laurent LaSalle -
Un aperçu de Castlevania sur Netflix

Un aperçu de Castlevania sur Netflix

Laurent LaSalle -
Daredevil sera de retour sur Netflix le 18 mars prochain

Daredevil sera de retour sur Netflix le 18 mars prochain

Laurent LaSalle -
L’offre francophone de Netflix est-elle en péril?

L’offre francophone de Netflix est-elle en péril?

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .