Montréal s’associe avec Google pour se débarrasser de ses bouchons de circulation

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
En échangeant des données en temps réel avec Waze, Montréal souhaite améliorer la circulation sur son réseau automobile.

Selon Radio-Canada, la ville de Montréal a conclu une entente à coût nul avec l’application Waze dans le cadre d’un programme de collaboration entre la division de Google et les grandes villes.

Le projet pilote, d’une durée de 2 ans, ne concerne pour l’instant que l’arrondissement Ville-Marie.

D’un côté, Montréal transmettra à Waze les données compilées des caméras, capteurs et radars installés sur son réseau, en plus d’informations liées aux événements prévus au calendrier et des chantiers de construction planifiés sur ses routes. De l’autre, Waze transmettra les données fournies par les 103 000 utilisateurs montréalais qui seront acheminées au Centre de gestion de la mobilité urbaine de Montréal, où les employés de la ville contrôlent notamment les centaines de feux de circulation.

L’objectif de cette communication bidirectionnelle en temps réel est bien entendu de mieux gérer la circulation sur le réseau routier de la métropole, réduisant ainsi le risque de congestion automobile.
Les utilisateurs de Waze pourront ainsi être mieux informés de l’état de la circulation à Montréal, et la ville pourra réagir plus rapidement aux perturbations, accidents, ou nids de poule qui entravent la circulation.

Le Centre de gestion de la mobilité urbaine de la ville de Montréal (Photo : Charles Dumouchel pour Radio-Canada).
Le Centre de gestion de la mobilité urbaine de la ville de Montréal (Photo : Charles Dumouchel pour Radio-Canada).

Aux dires du vice-président au conseil exécutif de la ville, Harout Chitilian, Montréal est la première ville canadienne à ainsi partager ses données avec la filiale de Google. À noter qu’il s’agit d’un projet pilote, d’une durée de 2 ans, qui ne concerne pour l’instant que l’arrondissement Ville-Marie.

La ville a également annoncé qu’elle apportera des modifications aux 32 capteurs installés au pied de ses feux de circulation, qui recueillent déjà des données liées à l’état du trafic. Ceux-ci détecteront désormais le signal Bluetooth qui émane des téléphones des automobilistes utilisateurs de Waze à proximité. Un identifiant sera alors attribué à l’appareil détecté, permettant ainsi la cueillette de données du trajet de l’automobiliste de façon chiffrée et anonyme.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .