HoloFlex, un prototype d’écran holographique flexible prometteur

Le téléphone du futur?

Des chercheurs de l’Ontario ont développé ce qu’ils présentent comme étant «le premier smartphone holographique souple au monde».

Peu importe sous quel angle vous regardez l’écran, l’image projetée vous apparaîtra en 3D.

Développé dans le département Human Media Lab de l’Université Queen’s de Kingston en Ontario, le HoloFlex est un appareil intègre un écran tactile pouvant transmettre des images 3D stéréoscopiques selon la position d’un ou plusieurs observateurs, sans nécessiter de capteurs de mouvements ni de lunettes spéciales.

Le secret de cette technologie repose sur l’écran FOLED de 1 920 × 1 080 pixels, soit un écran OLED flexible, composé de blocs de 12 pixels de largeur sur lesquelles l’image est diffusée. Ces blocs de pixels projettent ensuite la lumière à travers une matrice souple constituée de plus de 16 000 lentilles de type fisheye – des billes en quelque sorte.

Par conséquent, peu importe sous quel angle vous regardez l’écran, l’image projetée vous apparaîtra en 3D. Bien entendu, puisqu’il faut consacrer 12 pixels par bille, la définition perçue n’est guère impressionnante : l’image ainsi générée tombe à 160 × 104 pixels aux dires des concepteurs.

Le potentiel de cette technologie demeure néanmoins prometteur.

«En utilisant une caméra [pouvant calculer la profondeur des éléments], les utilisateurs peuvent également effectuer des conférences vidéo holographiques les uns avec les autres», explique Roel Vertegaal, directeur du département Human Media Lab et responsable du projet. «Lorsque vous pliez l’écran, les utilisateurs apparaissent littéralement à l’extérieur de l’écran, et peuvent même regarder autour de l’autre, alors que le rendu de leurs visages s’affiche correctement sous tous les angles de tout autre spectateur.»

Cela dit, comme le souligne Gizmodo, il ne serait pas étonnant de voir cette technologie s’améliorer au fil du temps avant d’intégrer téléphones et autres appareils mobiles.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que nous vous présentons le fruit des recherches de l’équipe du département Human Media Lab. En février dernier, le laboratoire avait présenté le ReFlex, son prototype de téléphone doté d’un écran flexible équipé de capteurs de flexion.

À l’instar du ReFlex, le HoloFlex comprend également des capteurs de flexion, permettant ainsi à l’utilisateur de plier l’appareil afin d’interagir avec les éléments affichés à l’écran. En ce qui concerne les autres caractéristiques techniques de ce prototype, l’appareil est équipé d’un système sur puce Snapdragon 810 à 1,5 GHz, du coprocesseur Adreno 430 (dont la compatibilité avec OpenGL 3.1 est exploitée), et de 2 Go de mémoire vive. Le tout roule sous Android 5.1.

  • Gaston

    Le résultat de l’image me fais penser aux images 3D que l’on retrouvait dans les boites de « Cracker Jack » de mon enfance.