All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Snapchat obtient 1,8 milliard en financement

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le succès de la messagerie éphémère n'étant pas sur le point de s'estomper, Snapchat attire les investisseurs qui se ruent sur la société désormais évaluée à plus de 20 milliards de dollars US.

C’est en effet ce que confirme la plus récente déclaration de l’entreprise déposée aujourd’hui auprès de la SEC, l’autorité des marchés financiers des États-Unis.

Snapchat estime qu’elle engrangera des revenus de 250 à 350 millions en 2016, et que ce chiffre d’affaires devrait accélérer pour atteindre de 500 millions à 1 milliard en 2017.

Tel que le rapporte TechCrunch, malgré que Snapchat ait déployé ses premiers efforts de monétisation que récemment, cumulant ainsi un maigre chiffre d’affaires de 59 millions en 2015, l’avenir de l’entreprise semble plus que prometteur. Essentiellement, les investisseurs ne veulent surtout pas louper l’occasion de capitaliser sur ce qui pourrait devenir le prochain Google ou Facebook.

Parmi les investisseurs de ce plus récent tour de table, on retrouve notamment General Atlantic, Sequoia Capital, T. Rowe Price, Lone Pine, Glade Book Capital, IVP, Coatue Management, et Fidelity.

Les journalistes Ingrid Lunden et Katie Roof ont également obtenu une présentation des mains d’une personne ayant été approchée pour y investir. Celle-ci révèle les projections de Snapchat qui étaient jusqu’à aujourd’hui inconnues des médias.

En outre, l’entreprise estime qu’elle engrangera des revenus de 250 à 350 millions en 2016, et que ce chiffre d’affaires devrait accélérer pour atteindre de 500 millions à 1 milliard en 2017. Ces projections ne sont toutefois pas basées sur les chiffres de recettes internes, mais plutôt sur des objectifs de vente à la hausse, et doivent par conséquent être prises avec un grain de sel.

Le rythme avec lequel Snapchat cherche à accroître son chiffre d’affaires, par le biais de partenariats avec de grands médias qui souhaitent profiter de la démographie plus jeune de sa plateforme, est plus ambitieux que tout ce que Facebook a pu réaliser au cours de son ascension. Cependant, le bassin d’utilisateurs de Snapchat est toujours bien inférieur à celui du réseau de Zuckerberg, lui conférant davantage la perception d’être l’équivalent d’une importante chaîne de télévision plutôt qu’un incontournable réseau social.

snapchatdau_

Toujours selon cette même présentation, Snapchat bénéficiait de 110 millions d’utilisateurs actifs au quotidien en décembre 2015, alors que l’entreprise déclarait un bassin de 74 millions à pareille date en 2014. On ignore à combien ce chiffre se situe aujourd’hui, mais tout porte à croire que la croissance des derniers mois est encore plus significative.

Les dernières nouvelles

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

10 des jeux vidéo les plus retardés de l’histoire

10 des jeux vidéo les plus retardés de l’histoire

Plus d'actualités

Une application de finances personnelles pour ceux qui ne savent pas par où commencer

Une application de finances personnelles pour ceux qui ne savent pas par où commencer

5 jeux à surveiller en décembre pour terminer cette étrange année !

5 jeux à surveiller en décembre pour terminer cette étrange année !

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

Populaires

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .