Xiaomi intègre le marché informatique en rivalisant le MacBook

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le fabricant d'appareils mobiles chinois Xiaomi a dévoilé aujourd'hui les Mi Notebook Air, ses deux premiers ordinateurs portables qui seront vendus à partir de 690$ CA.

D’abord, la gamme Mi Notebook Air, dont le design rappelle drôlement celui des produits Apple, se décline en deux tailles : un modèle léger avec un écran de 12,5 pouces, et un modèle plus performant doté d’un écran de 13,3 pouces. Évidemment, il s’agit d’ordinateurs propulsés par Windows 10.

Le Mi Notebook Air de 13,3 pouces est propulsé par un processeur Intel Core i5-6200U cadencé jusqu’à 2,7 GHz, en plus d’être équipé de 8 Go de mémoire vive DDR4, d’un disque SSD de 256 Go, d’une carte nVidia GeForce 940MX qui sera en mesure d’exécuter le jeu DOTA 2 à 85 i/s selon Xiaomi. Ce modèle propose également une deuxième prise SATA permettant d’augmenter sa capacité de stockage avec un second disque dur.

Contrairement au MacBook, ce portable n’est pas dépourvu de ports. On retrouve un port USB-C servant pour la recharge de l’appareil, deux ports USB 3.0 conventionnels, un port HDMI, et un port audio 3,5 mm. La batterie de 40 Wh confère à ce portable une autonomie estimée à 9,5 heures.

La gamme Mi Notebook Air est offerte avec une coque dorée ou argentée.
La gamme Mi Notebook Air est offerte avec une coque dorée ou argentée.

À noter que dans les deux cas, la définition de l’écran est de 1080p. On se retrouve donc loin d’une densité d’écran équivalente à ce que propose la concurrence. Cependant, ce portable est suffisamment puissant pour alimenter deux écrans 4K simultanément, pour les utilisateurs qui souhaitent travailler sur trois écrans à la fois.

Malheureusement, Xiaomi a annoncé que cette gamme était uniquement destinée au marché chinois.

Vendu par Xiaomi, mais fabriqué par l’entreprise Tian Mi, le Mi Notebook Air de 13,3 pouces de 1,28 kg est affiché à 4 000 yuans, soit l’équivalent de 990$ CA ou 680€.

Le modèle plus abordable, le Mi Notebook Air de 12,5 pouces de 1,07 kg, sera quant à lui propulsé par un processeur Intel Core M, appuyé par 4 Go de mémoire vive, un disque SSD de 128 Go (qui pourra être étendue via la prise SATA supplémentaire).

À l’exception de la carte graphique de nVidia (remplacée par celle intégrée par Intel), ce produit semble partager les mêmes caractéristiques que son grand frère. Il gagne toutefois en autonomie, avec 11,5 heures. Cet ordinateur est affiché à 3 499 yuans, soit l’équivalent de 690$ CA ou 475€.

Malheureusement, Xiaomi a annoncé que cette gamme était uniquement destinée au marché chinois.

Les dernières nouvelles

Une faille Bluetooth affecte des millions de serrures … y compris celles des Tesla

Une faille Bluetooth affecte des millions de serrures … y compris celles des Tesla

Un nouveau format musical entre le vinyle et le CD voit le jour

Un nouveau format musical entre le vinyle et le CD voit le jour

Bientôt sur Netflix : la télé en direct?

Bientôt sur Netflix : la télé en direct?

Plus d'actualités

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .