No Man’s Sky pourrait avoir des DLC payants

Bases et cargos spatiaux

Le réalisateur de No Man’s Sky souhaite que ses prochains contenus téléchargeables demeurent gratuits, mais il n’exclut pas la possibilité d’en vendre éventuellement.

Avec ses 18 quintillions de planètes générées de manière procédurale, No Man’s Sky est déjà un jeu impressionnant.

De nouvelles fonctionnalités sont prévues à No Man’s Sky, dont la capacité de construire des bases et cargos spatiaux géants.

Alors que son équipe travaille sur une mise à jour qui viendra corriger les problèmes de stabilité qui affligent surtout la version PC, mais également la version PlayStation 4, Hello Games n’a pas encore livré toute la marchandise qu’elle avait en tête.

En effet, comme l’a annoncé le studio sur son blogue peu de temps avant le lancement du jeu, de nouvelles fonctionnalités sont prévues, dont la capacité de construire des bases et cargos spatiaux géants qui viendraient ainsi régler le casse-tête que représente actuellement la gestion de l’inventaire de biens des joueurs. «Nous nous attendons à ce que les prochaines mises à jour comme celles-ci soient gratuites», a alors déclaré Murray.

Mais voilà, la prudence manifestée par cette déclaration (qui parle d’attentes, et non d’une promesse) était peut-être de mauvais augure : dans le cadre d’une récente entrevue avec le Daily Star, Murray a admis qu’il était «peut-être naïf» de suggérer que toutes les mises à jour de No Man’s Sky allaient continuer d’être gratuites.

«Peut-être que dans le futur, il y aura une raison pour laquelle nous ne pourrons plus nous permettre de travailler sur une fonctionnalité particulière sans qu’elle ne soit payante», a répondu Murray après que le Daily Star ait insisté sur cette question.

Comme le souligne CNET, Murray a déjà laissé entendre que des fonctionnalités répondant aux attentes des fans de jeux multijoueurs étaient envisageables, alors qu’il invitait ceux-ci à ajuster leurs attentes.

«Si vous espériez des choses comme un mode multijoueur de type PvP ou la possibilité de construire des villes, de piloter des cargos ou de fonder une civilisation… NMS n’est pas ce genre de jeu», a-t-il dit. «Au fil du temps, le jeu pourrait devenir en partie quelque chose du genre à travers des mises à jour.»

Reste à savoir maintenant si les nouveautés préalablement annoncées par Hello Games resteront gratuites, ou si elles feront partie d’un DLC qui sera facturé aux joueurs intéressés par son contenu.