Google travaillerait sur un nouvel ordinateur portable, le Pixel 3, prévu pour fin 2017

Andromeda

Liste de tags

L’entreprise aurait-elle pris du recul pour sauter encore plus loin?

C’est du moins ce que l’on pourrait être porté à croire lorsqu’on se rappelle que Google a officiellement retiré son Chromebook Pixel 2 du marché sans chercher à le remplacer. Mais il ne serait pas question de commercialiser ce nouveau produit en l’intégrant à la gamme Chromebook. Selon Android Police, qui tient cette information de deux sources indépendantes crédibles, il est plus probable que Google recommence à neuf.

Le Pixel 3 (ou Bison) se présenterait donc comme un ordinateur portable ultra mince pouvant faire office de tablette.

L’objectif serait donc de lancer cet ordinateur portable, surnommé Bison, au troisième trimestre de 2017, et celui-ci devrait être propulsé par Andromeda.

Si vous n’avez pas suivi les rumeurs concernant ce mystérieux système d’exploitation, il s’agit d’un hybride d’Android et de Chrome OS destiné aux ordinateurs et tablettes. À ne pas confondre avec le projet ARC, qui permet d’exécuter des applications Android sous Chrome OS; il est plutôt question ici d’une fondation d’Android intégrant des fonctionnalités propres à Chrome OS. Andromeda n’a également rien à voir avec Fuchsia, l’autre système d’exploitation sur lequel Google travaillerait peut-être.

Bien que le blogue soit persuadé de l’authenticité de ce projet, lorsqu’il est question de parler du produit en détail, Android Police souligne que les caractéristiques techniques du Bison ne sont pas coulées dans le béton, étant donné que le produit ne verra pas le jour encore avant un an.

Le Pixel 3 (ou Bison) se présenterait donc comme un ordinateur portable ultra mince pouvant faire office de tablette. On ignore si cela signifie que l’appareil pourra être replié sur lui-même (comme le Yoga de Lenovo) ou si son clavier sera détachable (similaire au Surface Book de Microsoft). Son écran, de 12,3 pouces, sera bien entendu tactile, tandis que le processeur qui l’habite pourrait être un Intel Core m3 ou i5 avec 8 ou 16 Go de mémoire vive et 32 ou 128 Go de capacité de stockage.

Ces caractéristiques diverses laissent croire que Google pourrait proposer deux modèles. Il est également question d’un lecteur d’empreinte digitale, de deux ports USB-C, d’une prise audio analogique (n’en déplaise à Apple), d’une foule de capteurs, d’une compatibilité avec les stylets, de haut-parleurs stéréo, de quatre microphones, et d’une batterie promettant une autonomie aux alentours de 10 heures.

Son clavier sera rétroéclairé, et le pavé tactile recouvert de verre pourra détecter les différents niveaux de pression, un peu comme le fait déjà le MacBook. Enfin, Google souhaite emballer tout ça dans une coque de 10 mm d’épaisseur.

Andromeda sera exploité ailleurs également

Huawei travaillerait à la conception d’une tablette et d’un «ordinateur portable convertible».

De son côté, 9 to 5 Google corrobore les informations dévoilées par Android Police, en précisant que leur source a résumé le projet comme étant «le Pixel, mais destiné aux utilisateurs de MacBook Pro». En terme de prix, Google viserait quelque chose aux alentours de 800$ US.

On ajoute cependant qu’Andromeda ne sera pas la niche de Google lors de son introduction. En effet, selon des personnes familières avec le projet, Huawei travaillerait à la conception d’une tablette et d’un «ordinateur portable convertible», dans les deux cas propulsés par Andromeda.

Selon plusieurs sources, il serait même question de commercialiser cette tablette sous la gamme Nexus. Il s’agit de l’affirmation avec laquelle 9 to 5 Google est le moins certain cela dit, étant donné que les nombreuses rumeurs sur la marque (et la plus récente campagne promotionnelle de Google) laissent croire que le nom Nexus sera bientôt chose du passé.

Tout porte à croire qu’il s’agit du même produit partagé il y a quelques semaines par Evan Blass, réputé lorsque vient le moment de divulguer de l’information sur des produits mobiles encore non dévoilés. Ainsi, cette «tablette Nexus» arborerait un écran de 7 pouces et serait soutenue par 4 Go de mémoire vive.

Cette tablette pourrait voir le jour avant la fin de l’année. Alors que la date du 4 octobre approche à grands pas, qui sait, peut-être que Google aura autre chose à nous présenter que son mystérieux prochain téléphone.