Google privilégiera le mobile dans ses résultats de recherche

Important changement

Liste de tags

Le géant de la recherche accordera la priorité aux pages adaptées pour les appareils mobiles dans son indexation, dans ce qui se présente comme l’un des plus importants changements de son histoire.

Bientôt, les sites optimisés pour le mobile apparaîtront en premier dans les résultats de recherche de Google. L’entreprise a annoncé ses intentions ce matin, et expérimente déjà sur la façon dont le changement sera déployé.

Le but? Améliorer l’efficacité de son moteur de recherche, puisqu’aux dires de Google, la majorité de ses requêtes de recherche proviennent aujourd’hui d’appareils mobiles. Sans compter qu’au début de la semaine, la firme StatCounter rapportait que le trafic web des téléphones et tablettes avait dépassé celui des navigateurs de bureau à l’échelle internationale en octobre dernier; une première dans la jeune histoire d’Internet.

Les téléphones et tablettes connectés à Internet surpassent pour la première fois les ordinateurs.

Les téléphones et tablettes connectés à Internet surpassent pour la première fois les ordinateurs.

Plus que jamais, le marché mobile est là où les choses se passent sur la Toile. Heureusement pour les entreprises qui n’auraient pas encore compris ce secret de polichinelle, l’impact de ce changement ne devrait pas se ressentir du jour au lendemain.

L’impact de ce changement ne devrait pas se ressentir du jour au lendemain.

«Bien que notre index de recherche continue d’être un seul index de sites web et d’applications, nos algorithmes utiliseront principalement la version mobile du contenu d’un site pour en classer les pages, pour en comprendre les données structurées et pour afficher les extraits de ces pages dans nos résultats», explique Doantam Phan, directeur de produits chez Google.

«Bien sûr, alors que notre index sera construit à partir de documents mobiles, nous allons continuer de concevoir une excellente expérience de recherche pour tous les utilisateurs, qu’ils proviennent d’appareils mobiles ou d’ordinateurs.»

Cette décision survient alors que Google a déjà amorcé un certain virage plus mobile. Il y a un peu plus d’un an, l’entreprise dévoilait Accelerated Mobile Pages (AMP), une initiative open source visant à réduire les temps de chargement des pages web sur appareils mobiles. Les sites tirant profit de cette technologie ont par la suite commencé à être identifiés directement dans les résultats de Google en février dernier.

«Nous comprenons qu’il s’agit d’un changement important dans notre indexation et nous le prenons au sérieux. Nous allons continuer à expérimenter soigneusement à petite échelle au cours des prochains mois, et lorsque nous serons convaincus que nous avons une excellente expérience utilisateur, nous allons accélérer ce changement», précise Phan.