Le ZenFone AR pourra générer des photos de 92 mégapixels

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le dernier cri en matière de téléphone haut de gamme d'ASUS possède des caractéristiques techniques impressionnantes.

Après avoir été l’objet d’une fuite accidentelle gracieuseté de Qualcomm en début de semaine, le ZenFone AR a enfin été dévoilé dans le cadre du CES 2017.

Son capteur de 23 mégapixels est en mesure de capter 4 clichés en une fraction de seconde pour ainsi générer une photo de 92 mégapixels.

D’abord, soulignons qu’il s’agit du premier téléphone à soutenir à la fois Tango, la plateforme de réalité augmentée de Google, et Daydream, la plateforme de réalité virtuelle de Google. Le seul appareil compatible avec Tango actuellement sur le marché est l’immense PHAB2 Pro de Lenovo, doté notamment d’un écran de 6,4 pouces et du système sur puce Snapdragon 652.

Ici, le ZenFone AR a une taille plus gérable, avec un écran Super AMOLED de 5,7 pouces (Gorilla Glass 4) d’une définition de 2 560 × 1 440 pixels, et est alimenté par un Snapdragon 821. ASUS semblait craindre que ses utilisateurs soient en manque de mémoire vive, alors ce téléphone est appuyé par 6 ou 8 Go de RAM selon les modèles. En ce qui concerne les risques de surchauffe, cet appareil compte sur un système de refroidissement baptisé Vapor Cooling.

Qu’en est-il de sa caméra principale? Son capteur de 23 mégapixels, le IMX318 de Sony, est en mesure de capter 4 clichés en une fraction de seconde pour les combiner et ainsi générer une photo de 92 mégapixels. Son objectif intègre également un stabilisateur optique d’image à 4 axes pour la photo et une stabilisation électronique pour la vidéo.

zenfonear02

Pour garantir une expérience de réalité augmentée satisfaisante, deux autres capteurs optiques accompagnent l’appareil photo situé à l’arrière de l’appareil : un capteur de profondeur pourvu d’un projecteur à infrarouges, et un capteur de mouvements. Selon ASUS, ce système permettra au téléphone d’obtenir un modèle tridimensionnel précis de son environnement.

Le ZenFone AR pourra passer d’un minimum de 32 Go à 2 To de stockage grâce à son lecteur microSD, qui peut également accueillir une seconde carte SIM. D’autres modèles avec 64, 128 et 256 Go de capacité seront également commercialisés.

Enfin, cet appareil – livré bien entendu avec Android Nougat – comprend une batterie non amovible de 3 330 mAh pouvant atteindre 60% après 39 minutes en recharge rapide, un port USB-C, une caméra frontale de 8 mégapixels, un lecteur d’empreinte digitale, un modem 4G+ et toute la connectivité convenue pour un téléphone du genre. Pour en apprendre plus sur ses caractéristiques techniques, visitez la section dédiée à ce sujet sur le site d’ASUS.

ASUS n’a malheureusement pas dévoilé les prix du ZenFone AR, mais difficile honnêtement de s’imaginer qu’il sera abordable.

Les dernières nouvelles

Grosse augmentation de prix en vue sur les cartes graphiques et les cartes mères.

Grosse augmentation de prix en vue sur les cartes graphiques et les cartes mères.

L’Apple Watch Ultra se prépare pour l’arrivée de l’hiver

L’Apple Watch Ultra se prépare pour l’arrivée de l’hiver

Le film Super Mario s’attire les critiques des fans de Nintendo

Le film Super Mario s’attire les critiques des fans de Nintendo

Plus d'actualités

Le Québec affiche un taux record de jeunes entrepreneurs

Le Québec affiche un taux record de jeunes entrepreneurs

Musk inspire la droite américaine contre Apple et son App Store

Musk inspire la droite américaine contre Apple et son App Store

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

Nintendo met brutalement fin au Smash World Tour

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .